PSG-Brest : pourquoi Kylian Mbappé a perdu ses nerfs

Buteur lors de la victoire du PSG contre Brest (2-0), Kylian Mbappé était énervé après un accrochage avec Hugo Magnetti et les arbitres de la rencontre. Au point que Leonardo intervienne.

Kylian Mbappé, retenu, en discussions avec Hugo Magnetti
Kylian Mbappé, retenu, en discussions avec Hugo Magnetti ©Maxppp

«J'aimerais voir Kylian déraper. Je le trouve trop formaté. Je l'adore, mais il est trop clean et ça cache quelque chose. Quand je l'entends parler, j'ai l'impression d'entendre un politicien», expliquait Patrice Evra cette semaine, au Parisien. Si certains supporters du PSG partageaient l'avis de l'ex-international français à propos du natif de Bondy (93), ils ont pu être servi devant PSG-Brest, où Kylian Mbappé avait notamment été provoqué par Ronaël Pierre-Gabriel et surtout Hugo Magnetti, malgré un très bon match de l'attaquant parisien.

La suite après cette publicité

«Comment j'ai pu prendre carton jaune ?! Mais comment j'ai pu prendre carton jaune ?! Allez, dégagez de là ! Vous ne savez même pas arbitrer ici ! Vous ne savez même pas arbitrer !», a-t-il notamment lancé à l'arbitre remplaçant Marc Bollengier. «Toujours pareil dans cette ligue ! Si c'est toujours pareil ! Toi, t'es à côté, tu ne vois pas !», a conclu le Parisien dans des propos captés par les micros proches des bancs de touche de Canal +.

Leonardo s'est plaint auprès des arbitres

Alors qu'on a peu l'habitude de voir le champion du monde 2018 dans un tel état sur le terrain, l'entourage du club parisien a avoué que la réaction de Kylian Mbappé s'expliquerait par des propos insultants de la part du milieu de terrain brestois de 23 ans. «Nique tes morts», «Sale fils de pute», aurait déclaré le joueur de 23 ans, d'après les révélations de L'Équipe. Un moment tendu entre les deux joueurs et l'arbitre de la rencontre, Mikael Lesage, qui a sorti la biscotte pour les deux hommes.

De plus, le quotidien sportif explique que Leonardo aurait toqué à la porte du bureau des arbitres à la mi-temps. Le directeur sportif parisien aurait demandé des explications à propos d'un «manque de sévérité à l'égard des Brestois». En effet, le Brésilien aurait le sentiment que les arbitres se montreraient plus fermes avec les joueurs de la capitale, au point de ne pas être objectif et d'avantager l'équipe adverse. «Ça été une altercation comme il peut y en avoir tous les week-ends, ni plus ni moins, expliquait de son côté, Grégory Lorenzi, le directeur sportif de Brest. Dans ce type de situation, il peut y avoir des propos des deux joueurs... J'ai été surpris de la réaction du joueur Mbappé».

Plus d'infos

Commentaires