Coupe de France : Angers s'amuse face au Club Franciscain, le LOSC dispose du GFC Ajaccio, Châteaubriant se qualifie à Romorantin

Les seizièmes de finale se poursuivaient ce dimanche en début de soirée. Lille n'a pas tremblé face à Ajaccio (3-1), tout comme Angers qui s'est amusé face au Club Franciscain (5-0). Enfin, Châteaubriant verra également les huitièmes grâce à sa victoire face à Romorantin (3-1).

Angers s'est éclaté face au Club Franciscain
Angers s'est éclaté face au Club Franciscain ©Maxppp

Ce dimanche en début de soirée se déroulait la suite des seizièmes de finale de la Coupe de France. Angers accueillait le Club Franciscain premier club de la Martinique à atteindre ce stade de la compétition (le seul club ultramarin encore en lice également) au stade Raymond Kopa. Une rencontre qui marquait également le plus grand écart entre deux formations lors de ces seizièmes (cinq divisions d'écart). Le SCO ouvrait le score à la demi-heure de jeu par Fulgini à la réception d'un centre de Bamba côté droit (1-0, 31e).

La suite après cette publicité

Les choses se compliquaient pour le Club Franciscain qui évoluait à dix après l'expulsion de Lepel (36e). Juste avant la pause, les hommes de Stéphane Moulin réalisaient le break par Ibrahim Amadou d'une frappe puissante sous la barre (2-0, 45e). Angers assénait le coup de grâce avant l'heure de jeu par Bahoken bien servi par Mangani qui ajustait le gardien d'une belle frappe croisée (3-0, 52e). La soirée cauchemardesque se poursuivait pour la formation martiniquaise qui encaissait un quatrième but par Amadou qui s'offrait un doublé (4-0, 60e). En fin de match, Angers parachevait son œuvre. Bamba centrait pour Fatar qui concluait à bout portant (5-0, 87e). Le SCO poursuivait l'aventure en Coupe de France sans trembler.

Le LOSC gère et dispose du GFC Ajaccio

De son côté, le LOSC se déplaçait en Corse pour y affronter le GFC Ajaccio au stade Ange-Casanova. Les pensionnaires de National 2 espéraient bien réaliser l'exploit en faisant chuter le leader de Ligue 1. Pour cette rencontre, Christophe Galtier procédait à une petite rotation au sein de son onze type avec les titularisations notamment de Karnezis, Djalo, Pied et Lihadji. Les Dogues ouvraient rapidement le score par Durimel contre son camp suite à un corner frappé par Yazici (0-1, 10e). Le club nordiste effectuait le break à la 72e par Xeka de la tête à la réception d'un centre millimétré de Renato Sanches (0-2, 72e).

Les hommes de Galtier assénaient le coup de grâce en fin de match. Jonathan David alerté par Ikoné marquait d'une belle frappe du gauche (0-3, 84e). Trois minutes plus tard, Pollet sur un corner frappé par Pélican réduisait le score pour le GFCA. Le LOSC se qualifiait tranquillement pour le prochain tour. Enfin, Romorantin accueillait Châteaubriant au stade Jules-Ladoumègue. Une rencontre qui opposait deux pensionnaires de National 2. Les visiteurs lançaient les hostilités par Vernet (0-1, 10e). Le capitaine s'offrait un doublé vingt minutes plus tard et permettait aux siens de réaliser le break (0-2, 30e). Au retour des vestiaires, Romorantin réduisait le score par Benaries (1-2, 55e). Dans le temps additionnel, Poissonneau scellait la victoire des siens (1-3, 90+5). Avec ce succès étriqué, Châteaubriant se qualifiait pour les huitièmes de finale.

Plus d'infos

Commentaires