Borussia Dortmund : l'état de santé de Mino Raiola bouleverse l'avenir d'Erling Haaland !

L'avenir d'Erling Haaland est sur toutes les bouches durant ce mercato hivernal. Courtisé par les plus grandes écuries européennes, le serial buteur du Borussia Dortmund commence quant à lui à s'agacer de la pression mise par ses dirigeants, à l'heure où son agent Mino Raiola rencontre de graves problèmes de santé. Une situation qui pourrait d'ailleurs complètement changer la donne selon les médias espagnols.

Erling Haaland sous les couleurs du Borussia Dortmund.
Erling Haaland sous les couleurs du Borussia Dortmund. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le 12 janvier dernier, la nouvelle de l'hospitalisation en urgence du célèbre agent Mino Raiola avait provoqué bon nombre de réactions sur la planète football. Le clan du représentant de joueurs avait ensuite calmé le jeu en affirmant que ce n’était qu’un contrôle prévu à l’avance. Cependant, les dernières informations révélées par le journal Bild révélaient que l'état de santé du représentant d'Erling Haaland (21 ans) s'était encore aggravé. «Il s'agit d'une affection pulmonaire non liée au coronavirus», rapportait ainsi le média allemand. Hier après-midi, Mediaset Sport soulignait bien que Raiola avait été libéré après avoir passé plusieurs heures en soins intensifs mais ces nouvelles inquiétantes pourraient, malgré tout, faire basculer l'avenir du géant norvégien.

Dans cette optique, Mundo Deportivo indique en effet, ce samedi, que les problèmes rencontrés par Mino Raiola, sorti de l'hôpital de San Rafaelle dans la journée de vendredi, rendaient l'avenir du numéro 9 des Marsupiaux de plus en plus incertain. Et pour cause. Disposant d'une influence de premier ordre sur les décisions prises par ses protégés, l'Italien âgé de 54 ans ne semble pas, aujourd'hui, en mesure d'accompagner pleinement le cyborg quant à sa possible future destination. Par ailleurs, le média catalan précise que la manière de travailler de Raiola n'est pas commune. Seulement entouré de quatre ou cinq personnes parmi lesquelles on retrouve notamment un consultant en image, un économiste ou encore un avocat, le Transalpin ne dispose pas d'une armée de collaborateurs comme cela peut être le cas de ses homologues Jonathan Barnett ou Jorge Mendes, disposant quant à eux de nombreux bureaux répartis dans le monde et d'un organigramme complet.

La situation autour d'Erling Haaland devient incertaine !

Bien qu'il existe aujourd'hui un pacte verbal entre Raiola et le Borussia Dortmund pour faciliter le départ de l'international norvégien (15 sélections, 12 buts) cet été, et ce pour un montant estimé entre 75 et 100 millions (hors commissions), la situation - au lieu de se clarifier - devient ainsi remplie d'incertitudes. Un nouveau rebondissement qui ne devrait par ailleurs pas faire les affaires du BvB et de son président Hans-Joaquim Watzke qui incitait récemment Erling Haaland, sous contrat jusqu'en 2024, à se positionner rapidement. Une pression à laquelle le principal concerné n'avait d'ailleurs pas manqué de réagir dernièrement.

«Le Borussia me pousse à prendre une décision sur certaines choses. Mais je veux juste jouer au football. Cela signifie probablement que je vais devoir mettre les choses en marche bientôt. Je n'ai jamais parlé avant de respecter le club. Les choses vont arriver bientôt. L'idéal serait de ne pas avoir à décider maintenant car il y a beaucoup de matches et j'aimerais me concentrer là-dessus, mais je ne peux pas», déclarait ainsi le natif de Leeds. Auteur de 22 buts et 6 passes décisives en 19 matches toutes compétitions confondues, Haaland reste quoi qu'il en soit une cible prioritaire pour des écuries comme le Barça, le Real ou encore Manchester City qui n'a pas l'intention de lâcher l'affaire face à ses concurrents espagnols. Mais à l'heure où le Borussia Dortmund et ses prétendants attendent des clarifications, l'avenir d'Erling Haaland devient vraisemblablement de plus en plus flou.

Plus d'infos

Commentaires