OL, Botafogo : Thiago Almada ne veut pas penser à Lyon

Par Valentin Feuillette
4 min.
Thiago Almada, sous le maillot de l'Argentine @Maxppp

Présenté officiellement comme nouveau joueur de Botafogo au Brésil, Thiago Almada n’a pas souhaité mentionner ou parler de l’Olympique Lyonnais. Le jeune joueur argentin a les yeux rivés sur les JO et la Copa Libertadores.

« Thiago a été recruté par notre staff en France. De grands clubs d’Espagne et d’ailleurs le voulaient. Nous l’avons intercepté et nous l’avons convaincu qu’il pouvait venir chez Eagle et que nous l’emmènerions en Europe. Compte tenu du calendrier de la saison (brésilienne) et de la Copa Libertadores, il voulait aller jouer à Botafogo et nous aider à gagner des titres avant d’aller en Europe. Son contrat prévoit son départ pour la France en janvier». Avec cette déclaration, John Textor avait officialisé le transfert de Thiago Almada d’Atlanta United à Botafogo et à l’OL. Les deux clubs de la galaxie Eagle Football vont pouvoir successivement profiter du talent du jeune milieu offensif argentin dans les prochains mois. Hier, il a d’ailleurs été présenté au cours d’un point presse officiel au Brésil.

La suite après cette publicité

«Je veux vraiment devenir une idole à Botafogo». En ces mots, Thiago Almada a placé ses larges objectifs lors de sa conférence de presse de présentation au Brésil. Même s’il va bien comme prévu venir à Lyon au moment du prochain mercato hivernal en janvier 2025, le jeune milieu argentin ne semble pas aujourd’hui avoir la tête au club rhodanien et souhaite ainsi réellement s’inscrire dans le projet de Botafogo sur le long terme. C’est en tout cas ce qu’il a curieusement mentionné dans ses premières déclarations en tant que joueur du club basé à Rio de Janeiro. Pour le moment, il est hors de question, dans l’esprit d’Almada, de penser totalement à l’Olympique Lyonnais. Il veut tout gagner et marquer l’histoire du club brésilien.

À lire Nantes fait le forcing pour Johann Lepenant

Concentration maximale sur Botafogo

Interrogé à ce sujet, Thiago Almada a confirmé être pleinement intégré et concerné sur le projet long terme sous le maillot des Alvinegro : «Je ne réfléchis pas encore à Lyon. J’ai signé pour cinq ans avec Botafogo. Je me concentre à 100% sur Botafogo. Ensuite, nous pourrons parler de mon avenir. Premièrement, je veux rester à 100% à Botafogo, gagner un titre et ensuite, nous nous occuperons de mon avenir. Je n’y pense pas. Je veux montrer pourquoi ils m’ont acheté, je veux tout montrer sur le terrain. Mon objectif est de donner le meilleur au club et de rester dans l’histoire du club. La Libertadores, c’est mon rêve», a précisé le joueur de 23 ans. Mais son passage au Brésil sera de courte durée puisqu’il repart dès cette semaine pour la France, non pas pour faire un détour à Lyon, mais plutôt pour disputer les Jeux Olympiques 2024 avec son pays. En effet, il a été convoqué pour jouer le tournoi olympique avec l’Argentine.

La suite après cette publicité

Appelé à disputer les JO avec l’Argentine, Thiago Almada repart ce mercredi matin pour se présenter à l’entraîneur Javier Mascherano. Si les Hermanos atteignent au moins les demi-finales, le milieu de terrain ne fera ses débuts pour Botafogo contre Palmeiras, en huitièmes de finale de la Libertadores, en août : «Je voulais d’abord arriver ici, signer, rencontrer mes coéquipiers, avant de me rendre à Paris demain (pour participer aux JO). Je suis très heureux de représenter les couleurs de mon pays avec le maillot argentin. Quand ils m’ont appelé, j’ai aimé le projet de jouer chez les Libertadores, d’être au Brésil. Je penserai d’abord au parcours olympique et ensuite je me consacrerai à Botafogo», a rappelé Almada qui a reconnu chasser un spot chez les A dans les prochains mois et il espère taper dans l’œil de Lionel Scaloni avec ses prestations durant les JO et avec Botafogo.

Néanmoins, bonne nouvelle pour les supporters lyonnais, Thiago Almada semble entretenir une relation très étroite avec John Textor, président de l’OL et de Botafogo. L’Argentin a d’ailleurs tenu à chaleureusement remercier le dirigeant américain pour son accueil et ses précieux conseils durant les négociations : «Il nous a invités, moi et ma copine, sur son île et nous a accueillis comme une famille. Un grand homme. J’étais très heureux car nous y avons signé tous les papiers. Très heureux, nous avons une belle amitié et on y parle très bien. Les fans m’ont très bien accueilli à l’aéroport. Je tiens également à vous remercier ici. Mes coéquipiers m’ont fait du bien à mon arrivée. C’était fou, c’est la première fois que je viens dans un club comme celui-ci, je suis très content». Si son arrivée à Lyon est verrouillée, il faudra être encore un peu patient.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité