Surenchère de Manchester City dans le dossier David Alaba !

Libre de tout contrat à la fin de la saison, le défenseur autrichien était annoncé tout proche du Real Madrid. Mais il semblerait que le City de Pep Guardiola soit prêt à faire grimper les enchères.

David Alaba sous le maillot du Bayern Munich
David Alaba sous le maillot du Bayern Munich ©Maxppp

Où jouera David Alaba (28 ans) la saison prochaine ? Une chose est sûre, c’est que ce ne sera pas au Bayern Munich. Lié au géant bavarois jusqu’à la fin de la saison, l’international autrichien (76 sélections, 14 buts) s’est montré trop gourmand aux yeux de ses dirigeants. Déçus des exigences financières de leur protégé (qui réclamait un salaire d’au moins 15 M€ par an), les Munichois ont donc fini par se retirer des négociations, quitte à voir partir un élément coté sans récupérer le moindre denier.

La suite après cette publicité

Depuis, les rumeurs vont bon train. Courtisé par de nombreux clubs de Premier League (Manchester City, Manchester United, Liverpool), par le Real Madrid, le FC Barcelone et par le Paris Saint-Germain, Alaba était annoncé tout proche de la Casa Blanca. Le 19 janvier dernier, Marca faisait d’ailleurs sa Une en affirmant qu’un accord avait été scellé entre les Merengues et le défenseur sur les bases d’un contrat de quatre ans moyennant un salaire annuel de 11 M€.

La bataille continue

Une annonce rapidement démentie par George Alaba, le père du joueur. « Il n'y a rien de fait avec le Real Madrid et rien n'est signé. Il y a d'autres clubs intéressés. » Une information confirmée ensuite par Sky Allemagne, le média germanique précisant qu’une décision ne sera prise qu’en fin de saison. Ce qui n’est pas une surprise, surtout si l’on se fie à la Une de AS.

Le quotidien madrilène affirme que la bataille reste intense entre les courtisans du latéral. Et si le Real est en pole, surtout grâce à sa prestigieuse réputation, le média précise que c’est Manchester City qui aurait présenté l’offre la plus juteuse. On parle ainsi d’un contrat de 14 M€ annuels sans compter les bonus. En tout (salaire, bonus, primes etc), « c’est presque le double de ce que propose le Real Madrid », a confié une source proche du dossier au journal. Suffisant pour coiffer tout le monde au poteau ?

Plus d'infos

Commentaires