Mercato : Lens s'active sur tous les fronts

Septième du dernier exercice de Ligue 1, le Racing Club de Lens veut poursuivre sur sa lancée. Pour y parvenir, les Nordistes veulent mener un mercato intelligent, sans pour autant se dépouiller.

Les joueurs du RC Lens célèbrent un but contre l'OM
Les joueurs du RC Lens célèbrent un but contre l'OM ©Maxppp

Les gens du Nord ont le sourire. Promu en Ligue 1 Uber Eats en 2020, le Racing Club de Lens a réussi son pari. En effet, les Sang et Or ont fait mieux que de se maintenir en première division puisqu'ils ont terminé septième au classement général. Une belle performance pour les troupes de Franck Haise. Ce dernier a d'ailleurs été récompensé par sa direction puisqu'il a signé le 18 juin dernier une prolongation de contrat jusqu'en 2023. Le club nordiste va donc pouvoir travailler dans la continuité.

La suite après cette publicité

Le mercato va toutefois permettre d'apporter des retouches. « On ne fera pas pour faire. On veut prendre des joueurs qui apporte quelque chose de différent, des profils qu’on n’a pas», a avoué Florent Ghisolfi, le coordinateur sportif, à nos confrères de La Voix du Nord. Ainsi, Wesley Saïd ou encore Christopher Wooh sont déjà arrivés. Lens est aussi en quête d'un milieu et d'un arrière-gauche. À ce poste, Deiver Machado (TFC) et Birger Meling (Nîmes) sont suivis selon la VDN.

Lens victime de son succès

Mais le RCL, qui va emprunter 20 millions d'euros selon L'Équipe, pourrait aussi devoir recruter un défenseur central pour compenser un probable départ de Loïc Badé. Comme révélé sur notre site, le Stade Rennais a offert 15 M€ pour le joueur il y a quelques semaines. Insuffisant pour des Lensois qui en attendent dix de plus, soit 25 M€. Mais d'après Ouest-France, une autre proposition de 15M€+5E de bonus a été formulée... L'AC Milan, Villarreal, Newcastle et Brighton ont aussi un oeil sur Badé. Mais ils ne sont pas encore concrètement passés à l'offensive.

Les Bretons restent les mieux placés pour l'accueillir, d'autant que le joueur est déjà tombé d'accord avec eux. Toutefois, Lens, qui n'est pas vendeur, a reçu une nouvelle proposition de 20 M€ (bonus inclus) ce mercredi annonce L'Equipe. De quoi enfin faire flancher les Nordistes ? Affaire à suivre. Comme lui, d'autres éléments du groupe nordiste sont courtisés. Auteur d'une belle saison, Jonathan Clauss a des touches. L'Inter Milan se serait renseigné au sujet du joueur sous contrat jusqu'en 2023.

Réduire le groupe en quantité

Recruté définitivement par Lens, Gaël Kakuta, lui, est courtisé par Newcastle et le Sporting CP. Les Lensois auront aussi un oeil sur le cas Seko Fofana. Sondé par l'OM, le milieu passé par l'Udinese a toujours une belle cote en Italie. L'Atalanta et l'AC Milan sont intéressés selon nos informations. Alors qu'il a prolongé jusqu'en 2024 récemment, Jonathan Gradit est, lui, suivi dans l'Hexagone. L'OM et Nice ont été cités comme des prétendants potentiels. Victime de son succès, le Racing Club de Lens ne compte toutefois pas se faire dépouiller et devrait fermer la porte.

Franck Haise et ses dirigeants veulent garder la même ossature tout en se renforçant. Toutefois, les Nordistes ont souhaité réduire l'effectif en quantité pour ne compter que sur vingt-quatre joueurs cette saison. Ainsi, Arnaud Kalimuendo est parti. Le club souhaitait le conserver, d'autant qu'il avait une option d'achat intéressante, mais le PSG a refusé. Cheick Traoré (Dijon), Tony Mauricio (Sochaux) ou encore Gaëtan Robail (prêt avec OA à VA) sont partis. Lens s'active donc sur tous les fronts cet été !

Plus d'infos

Commentaires