OM : les premiers pas réussis de Cédric Bakagoal

Première dans le groupe pour Cédric Bakambu, première entrée en jeu et premier but. Des débuts rêvés pour la nouvelle recrue de l'Olympique de Marseille ce samedi, contre Lens.

Cédric Bakambu lors de sa présentation à l'OM
Cédric Bakambu lors de sa présentation à l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

Voici une dizaine de jours, l'Olympique de Marseille enregistrait l'arrivée de Cédric Bakambu. L'attaquant international congolais n'avait plus joué en club depuis le mois d'août et son départ, libre de Chine. Le week-end passé, contre le LOSC, son contrat n'était pas encore homologué et il aurait probablement fait du bien.

Les questions qui se posaient étaient clairement sur sa condition physique. Il n'avait pas joué depuis longtemps et encore moins dans un championnat vraiment compétitif. C'était donc une vraie surprise de le voir dans le groupe concocté par Jorge Sampaoli pour le déplacement du côté de Lens.

Évidemment, il n'était pas titulaire et, de toute façon, El Pelado décidait aussi de se passer d'Arkadiusz Milik et donc de vrai attaquant au départ. L'OM a globalement maîtrisé une première période, ponctuée d'une réalisation, sur penalty, de Dimitri Payet. Après l'heure de jeu, il était temps pour l'Argentin de lancer son nouvel attaquant, en lieu et place d'un Luis Henrique plutôt décevant (75e).

Il fait mouche sur sa première frappe

Une première fois lancé dans la profondeur, il s'est raté dans sa prise de balle enchaînant dans la foulée deux fautes. On se disait alors qu'il lui manquait quelques entraînements pour retrouver des sensations. Mais, finalement, suite à un enchaînement où il remet parfaitement d'une talonnade vers Guendouzi, l'international français l'envoyait dans la surface et d'une frappe du gauche au premier poteau, donnait plus d'air à son équipe (77e).

De bien beaux débuts donc sous ses nouvelles couleurs et ce n'est pas si souvent que l'OM s'offre de l'air en fin de match. Le principal intéressé, au micro de Canal +, restait quand même sobre : « j'ai saisi l'opportunité d'être décisif il faut souligner le bon travail de l'équipe. On a fait un match très sérieux. On a été solide au début bien on a confirmé. Je suis content, on a les 3 points ». Son coach, Jorge Sampaoli, en conférence de presse, était aux anges : « Bakambu ? C'était un petit risque après sa période d'inactivité mais on pensait que sur 15/20 minutes de jeu il pouvait nous apporter quelque chose. De la vitesse ». L'attaquant ne pouvait rêver mieux !

Plus d'infos

Commentaires