Liga : le FC Barcelone rentre bredouille de son déplacement à Bilbao

Par Max Franco Sanchez
3 min.
Robert Lewandowski @Maxppp

Le FC Barcelone n’a pas pu faire mieux qu’un match nul 0-0 sur la pelouse de l’Athletic ce soir, laissant passer une belle occasion de passer deuxième et de revenir un peu sur le Real Madrid.

C’était une superbe affiche à laquelle on avait droit ce soir du côté de San Mamés. Un Athletic-Barça avec de l’enjeu, dans une arène où les Catalans ont toujours du mal. Mais surtout, les retrouvailles entre Ernesto Valverde et son ancien club, alors que l’écurie basque réalise une superbe saison, cinquième à quelques points de la Ligue des Champions, et qualifiée pour la finale de Copa del Rey. Il fallait aussi signaler que le Barça n’avait encore pas perdu le moindre match en déplacement en championnat depuis le début de cette saison 2023/2024. Un match pasionnant, pour lequel les Basques étaient tout de même privés d’un joueur majeur comme Nico Williams, suspendu. Valverde faisait aussi un peu tourner après ce match très exigeant face à l’Atlético de jeudi dernier. De son côté, Xavi continuait le pari Christensen au milieu, titularisait toujours le jeune Cubarsi en défense et misait sur Raphinha et Lewandowsi comme références offensives.

La suite après cette publicité

Classement live Liga

# Équipe Pts J DIF G N D BP BC
1 Real Madrid Real Madrid 75 30 46 23 6 1 66 20
2 Girona Girona 68 31 27 21 5 5 63 36
3 Barcelone Barcelone 67 30 27 20 7 3 61 34
4 Atlético Atlético 58 31 20 18 4 9 56 36
5 Bilbao Bilbao 56 30 22 16 8 6 50 28
Voir le classement complet

La rencontre démarrait sur un bon rythme, et asse vite, les Catalans créaient du danger, avec plusieurs situations intéressantes dans la surface, comme une tête de Christensen au-dessus (12e) ou un retourné de Koundé (15e). Les troupes de Xavi prenaient peu à peu le contrôle, privant leur adversaire du cuir, mais peinaient à vraiment se créer des occasions chaudes. D’ailleurs, le Barça a dû voir comment Frenkie de Jong, blessé, a cédé sa place à Fermin Lopez peu avant la demi-heure de jeu. Unai Simon devant Fermin justement, puis Yeray sur sa ligne après un lob de Cancelo, sauvaient tout de même l’équipe locale sur la première vraie occasion de la partie (32e). Derrière, les Leones ont un peu commencé à se rebeller, et Ter Stegen captait bien une tentative de Berenguer (38e). Et comme si la blessure de De Jong n’était pas suffisante, Pedri a lui aussi dû laisser sa place peu avant la pause, allant même jusqu’à pleurer sur le banc.

À lire Mohammed Kudus pense au Barça

Une rencontre peu animée

De bien mauvaises nouvelles, alors qu’un rendez-vous décisif face à Naples se profile à l’horizon, et que le contenu proposé par les troupes de Xavi était encore assez moyen sur le global des premières 45 minutes. En face, il faut dire que ce n’était pas spécialement plus glorieux, et s’il y avait de l’intensité et de l’engagement, le contenu était assez pauvre chez les Catalans comme chez les Basques. En début de second acte, les locaux donnaient l’impression de vouloir passer à la vitesse supérieure, mais c’était assez compliqué techniquement, à l’image d’un Iñaki Williams assez peu inspiré ce soir. Même cas de figure pour Robert Lewandowski côté blaugrana, assez peu en vue et maladroit lorsqu’il a eu des ballons à exploiter devant. Même Lamine Yamal, pourtant toujours propre avec le ballon, ne semblait arriver à rien ce soir.

La suite après cette publicité

N’ayons pas peur des mots, la rencontre tournait à la purge, et cette deuxième période était presque un supplice, sans véritable éclaircie. Il n’y avait que ce côté droit de l’Athletic avec un Berenguer assez incisif qui donnait un peu de vie à cette partie morne et sans saveur. L’entrée en jeu de João Félix à un quart d’heure de la fin laissait entrevoir quelques espoirs pour les Barcelonais, mais c’était tout de même beaucoup de possession stérile. Il faut aussi souligner que les deux équipes semblaient dans le dur physiquement, ce qui peut se comprendre pour les Basques, qui ont joué une demie de Coupe face à l’Atlético il y a 3 jours, mais qui est un peu plus difficile à justifier pour le Barça. A noter que Xavi décidait de ne pas faire entrer Vitor Roque, ce qui risque de faire parler à Barcelone. Rencontre conclue sur un 0-0 donc malgré une bonne occasion pour Dani Garcia dans le temps additionnel, et le FC Barcelone rate une belle occasion de s’emparer de la deuxième place et de revenir à six points du Real Madrid…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité