Ligue des Champions : une phase de poules de tous les records pour l'Ajax Amsterdam

Auteurs d'un sans-faute lors de cette phase de poules de Ligue des Champions, les Lanciers ont impressionné. Et ils sont aussi assurés de toucher un joli chèque.

Les joueurs de l'Ajax Amsterdam tout sourire en Ligue des Champions
Les joueurs de l'Ajax Amsterdam tout sourire en Ligue des Champions ©Maxppp
La suite après cette publicité

Lundi prochain, le Paris Saint-Germain (et peut-être Lille) connaîtra son futur adversaire en huitième de finale de la Ligue des Champions. À l’heure actuelle, le club de la capitale a déjà les noms de cinq possibles rivaux sur sept (six, si le LOSC termine premier). Et l’Ajax Amsterdam en fait partie. Sans surprise, les Lanciers sont immédiatement cités, avec Manchester United et le vainqueur du groupe G (celui des Dogues) comme les meilleurs tirages pour les deuxièmes de poule.

Sauf que l’Ajax ne doit pas être prise à la légère. Vainqueur de tous ses matches de poules, le club batave est, avec Liverpool et peut-être le Bayern Munich (5 succès et affronte le Barça ce soir), la seule écurie à afficher un tel bilan. Et attention, quand l’Ajax gagne, c’est souvent sur un gros score. Hormis le 2-1 obtenu en Turquie contre Besiktas, les hommes d’Erik ten Hag ont collé de sacrées raclées, notamment aux deux prétendants les plus sérieux aux deux premières places : le Sporting CP (5-1, 4-2) et surtout le Borussia Dortmund d’Erling Haaland (4-0, 3-1).

Des prestations XXL où des joueurs tels qu’Antony mais surtout Sébastien Haller se sont distingués. C’est tout simple : en attendant le match du Bayern (19 buts), l’Ajax est la troisième meilleure défense (5 buts encaissés) et la meilleure attaque de la compétition (20 réalisations). Et si l’Ajax a scoré autant, c’est grâce aux 10 buts inscrits par le seul Haller. Une revanche XXL pour l’Ivoirien. Victime d’une incroyable erreur administrative de ses dirigeants la saison passée, il n’avait pas pu être qualifié pour la Ligue Europa. Cette année, l’ancien Auxerrois a donc rattrapé le temps perdu. Et de quelle manière !

Une réussite sportive et financière

Après être entré dans l’histoire de la coupe aux grandes oreilles pour avoir marqué un quadruplé lors du premier match de Ligue des Champions de sa carrière (face au Sporting CP), Haller a donc égalé le record de Cristiano Ronaldo. Pas celui du plus grand nombre de buts inscrits en phase de poules (11), mais celui du joueur ayant été capable de trouver le chemin des filets lors des six rencontres (10). Et ce n’est pas tout. Si l’Ajax peut être satisfaite de ses performances sportives, elle se frotte encore plus les mains du point de vue financier.

De Telegraaf indique que l’actuel leader du classement d’Eredivisie est déjà certain d’encaisser près de 70 M€, avant même d’avoir disputé son huitième de finale. En effet, sa prime de participation à la phase de poules (15,64 M€), ses 6 victoires (16,8 M€), sa prime liée à son coefficient UEFA et à l’historique de ses performances (environ 20 M€) et sa prime de qualification pour les 1/8es de finale (9,6 M€) lui assurent déjà 62,04 M€ de la part de l’UEFA. Enfin, à cela s’ajoutent les 3 M€ des droits TV et les 4 M€ de recettes enregistrées lors des trois matches disputés à la Johan Cruyff Arena.

Plus d'infos

Commentaires