Info FM, Anthony Koura : «L'OM c'est dur à refuser»

La Ligue 2 regorge de talents. L'un d'entre eux se nomme Anthony Koura. Un attaquant qui en plus d'être talentueux présente l'avantage d'être en fin de contrat à Nîmes. Foot Mercato fait les présentations.

Anthony Koura se confie à FM
Anthony Koura se confie à FM ©Maxppp

À 23 ans, Anthony Koura est à un tournant de sa carrière. Celui qui a côtoyé Paul Pogba et Raphaël Varane en équipe de France dans les catégories jeunes va devoir faire un choix. Il l'a justement. Car son contrat avec Nîmes prend fin. Un club où tout n'a pas été facile : «J'ai passé 3 ans compliqués. On a connu pas mal de présidents et de coaches. J'ai connu 3 ans de maintien à Nîmes. Ce que j'avais aussi connu à Luzenac. On n'est pas descendu. J'ai eu de la chance quand même». Il faut dire que le club qui évolue en L2 a pu compter sur le footballeur né en 1993. «Toute l'équipe est un peu mal partie. On s'est bien rattrapé en janvier. C'est ce qui nous a permis de nous sauver je pense. Personnellement, j'aurai pu mieux faire si je ne m'étais pas blessé en février. C'est le football c'est comme ça». La saison dernière, Koura a claqué 9 buts en 28 apparitions. Son impact sur son équipe a été important. Il a joué 21 rencontres en tant que titulaire, le temps pour lui de claquer 9 buts. Surtout Nîmes a remporté 43% de victoires avec lui. Ses qualités ont été un plus pour la formation nîmoise : «Je suis un joueur qui prend souvent la profondeur. Je peux aussi servir d'appui, je joue beaucoup en mouvement. Je dois encore progresser au niveau tactique. Mais c'est quelque chose qui vient avec le temps je pense».

La suite après cette publicité

Cela passera aussi par le fait d'évoluer à un niveau supérieur. «J'aimerais bien jouer dans un club qui évolue en Ligue 1. Plutôt un club qui joue le milieu de tableau voire les premières places plutôt que le maintien. Ça me changerait un peu (rires). C'est mon souhait, mais tout n'est pas possible». En fin de contrat, le joueur intéresse de nombreux clubs. D'après nos informations, le Standard de Liège a formulé une offre ce vendredi. Contacté par nos soins, son représentant Mamadou Bakayoko a évoqué la situation de son joueur: «Il est libre de tout contrat comme vous le savez. En France, tout le monde à l'exception du PSG, est intéressé. Lyon a dit que son profil était intéressant mais ils ont quelques jeunes du même profil qui arrivent. En ce qui concerne les propositions, il y en a eu pas mal en Angleterre (Reading), en Italie (Pescara) et en France six clubs ont fait des propositions. On est en train de les étudier. On prendra une décision d'ici peu». Outre Nancy et Metz, l'Olympique de Marseille lui a proposé un contrat de 4 ans comme l'a révélé L'équipe. L'OM qu'apprécie le joueur : «J'aime bien le club. C'est un bon club. Même s'ils n'ont pas toujours eu les résultats sportifs ces dernières années, ça restera toujours un grand club».

Un attaquant courtisé

Un club contre lequel il a également brillé la saison dernière à l'occasion d'un match amical le 9 octobre au centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus. Ce jour-là, l'attaquant natif du Mans avait claqué un doublé et avait au passage tapé dans l'œil des Phocéens. D'ailleurs ce match avait servi de déclic au joueur qui n'avait pas encore ouvert son compteur but cette saison et qui a enchaîné après cette rencontre (3 buts en 4 matches). «Je l'ai pris comme un déclic à ce moment-là. Ça m'a permis de marquer par la suite. On va dire que c'était un signe (sourire)». Car la possibilité de voir Anthony Koura revêtir le maillot phocéen existe bel et bien aujourd'hui. «J'ai eu les dirigeants de Marseille, nous confie son agent. Je ne vais pas tarder à les rencontrer. Après à partir du moment où rien n'est signé, tout le monde a sa chance. Ce qui nous intéresse avant tout c'est le projet sportif. On n'est pas dans un état d'esprit où l'argent sera la priorité. Le projet est la priorité. Mais le petit truc en plus, c'est que le joueur est supporter de l'OM depuis toujours. Quand quelqu'un est passionné, lorsqu'il rentre sur le terrain ça peut faire des étincelles. Anthony a la grinta, une telle envie... Ça peut plaire aux supporters de l'OM par exemple».

Ce qui est certain, c'est que le joueur prend cet intérêt très au sérieux : «C'est un grand club qui a une histoire. C'est vrai qu'aujourd'hui la situation n'est pas la même qu'il y a quelques années. C'est peut-être pour ça qu'ils sont intéressés par moi. Mais l'OM c'est dur à refuser. C'est très flatteur. Je reste lucide aussi. S'ils me prennent, ce n'est pas pour être titulaire. Ce sera pour être un joker. C'est une chance à saisir. C'est un bon projet. Ils ont l'ambition de renouer avec les premières places. Ils veulent faire un groupe réduit pour mieux travailler». Mais rien n'est encore fait pour les pensionnaires du Vélodrome : «Nous sommes en pourparlers. Tant que ce n'est pas signé, rien n'est fait. J'ai aussi de très bons rapports avec Nancy. Aujourd'hui, on ne peut pas dire qu'un club a l'avantage. On est très flatté des intérêts de Marseille, des autres clubs français et étrangers. J'espère qu'Anthony se sentira bien là où il ira. C'est lui qui fera le choix, pas moi». Anthony Koura n'a toujours pas décidé : «L'OM, c'est un bon projet. Mais je n'ai pas fait mon choix. Il y a d'autres projets à voir. Je vais réfléchir».

Plus d'infos

Commentaires