LOSC, PSG, AS Monaco : trois candidats pour un seul Graal

Après un énorme final samedi en Liga, place à la Ligue 1 ce dimanche soir avec trois prétendants au titre de champion de France. Si le LOSC a toutes les cartes en main pour être sacré, le PSG et l'AS Monaco peuvent aussi remporter le trophée.

Burak Yılmaz, Wissam Ben Yedder et Kylian Mbappé (de gauche à droite)
Burak Yılmaz, Wissam Ben Yedder et Kylian Mbappé (de gauche à droite) ©Maxppp
La suite après cette publicité

Manchester City champion d'Angleterre, l'Inter sur le toit de l'Italie, le Bayern Munich toujours intouchable en Bundesliga et enfin l'Atlético de Madrid au sommet de l'autre côté des Pyrénées. On connaît déjà quatre champions dans les cinq grands championnats. Il n'en manque qu'un seul : celui de Ligue 1. Et on peut dire que ce dimanche soir dans le cadre de la 38e journée, ça sera bouillant dans la course au titre.

Leader du championnat avec 81 points, le LOSC n'a qu'une seule chose à faire pour soulever le titre : s'imposer sur la pelouse de l'Angers SCO. Un nul peut également permettre à l'équipe de Christophe Galtier de faire la fête pour la première fois depuis le titre de 2011, et même une défaite, mais tout dépendra du score de Brest-PSG.

L'AS Monaco a une chance minime

Triple tenant du titre, le Paris SG a de son côté besoin d'un meilleur résultat que le club du nord de la France. Car si les Parisiens font match nul au Stade Francis Le Blé et que Lille s'incline à Angers, la formation de Mauricio Pochettino terminera en tête grâce à une meilleure différence de buts (+56 contre +40 actuellement). La différence de buts, c'est encore plus important pour l'AS Monaco.

Sur la pelouse du RC Lens, les Asémistes doivent eux s'imposer et dans le même temps que le LOSC et le PSG s'inclinent. Dans ce cas, l'ASM comptera 80 points comme Les Dogues. Mais avant les matches du soir, l'équipe de Niko Kovac a une moins bonne différence que Lille (+34). Il y a donc six buts d'écart entre les deux formations et si jamais la différence de buts est la même à 22h45, l'ASM dira adieu au tire puisque le LOSC a été meilleur sur les confrontations directes (succès 2-1 en décembre, 0-0 en mars). Fin du suspense dans quelques heures, mais la soirée s'annonce grandiose.

Plus d'infos

Commentaires