Inter : l'immense coup de pression d'Antonio Conte

L'Inter d'Antonio Conte a fini à la seconde position en Serie A. Il n'a donc pas réussi à briser l'hégémonie de la Juventus. Mais cette saison est loin de lui avoir plu. Et s'il quittait la Lombardie ?

Antonio Conte lors de la rencontre entre l'AS Roma et l'Inter Milan
Antonio Conte lors de la rencontre entre l'AS Roma et l'Inter Milan ©Maxppp

Ce week-end, le championnat italien ferme ses portes. On connaissait déjà, depuis deux journées, l'issue de la Serie A puisque la Juventus a été sacrée championne. Outre l'ultra-domination des Juventini dans la Botte, cela signifie aussi qu'Antonio Conte, débarqué à l'Inter l'été dernier, n'a pas réussi à mettre fin à cette hégémonie, ce qui était pourtant son objectif lorsqu'il a mis un pied en Lombardie.

La suite après cette publicité

Victorieux ce samedi de l'Atalanta (2-0), l'ancien sélectionneur de l'équipe nationale italienne avait de quoi se réjouir. Les siens ont terminé seconds du classement avec 82 points. Mais ce ne fut pas du tout le cas dans son intervention d'après-match. Il est entré dans une colère noire et ses supérieurs, comprendre ses dirigeants, en ont pris pour leur grade lors de la conférence de presse.

La menace de Conte

« Pour nous, ce fut une année très dure et difficile à tous points de vue, y compris personnel. Dès que cela a été possible, de nombreuses critiques ont été formulées. Je n'ai pas aimé ce qui était fait envers ces gars et parfois envers moi. Le travail des garçons n'a pas été reconnu, mon travail n'a pas été reconnu, j'ai trouvé très peu de protection du club. Zéro absolu », a-t-il déclaré tout en ajoutant que le club avait été « faible ».

Et s'il prenait la décision de partir un an après être arrivé ? C'est tout le sous-entendu de la suite de ses déclarations : « il y aura aussi des discussions avec le président, mais le président est en Chine. (...) Chacun a essayé de tirer la couverture à soi. (...) Je me mets toujours en première ligne mais jusqu'à un certain point, car on n'est pas stupide. Paratonnerre on le fait la première année, mais pas la seconde. » Ambiance.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires