Ces talents qui enflamment le National 1

Plusieurs joueurs se sont mis en évidence à l'occasion des 16 premières journées de National 1. Petit tour d'horizon.

Benali (Concarneau), Jung (QRM) et Ouadah (Laval)
Benali (Concarneau), Jung (QRM) et Ouadah (Laval) ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le championnat de National 1 est un vivier de talents assez peu médiatisé. Foot Mercato s'est penché sur la première partie de saison de la compétition pour tenter de dresser un panorama des joueurs les plus en vue. Difficile d'être exhaustif, évidemment, et notre sélection, forcément subjective, se divisera en deux parties, avec d'un côté les éléments de 23 ans ou moins et les joueurs entre 24 et 30 ans. Dans la première catégorie, difficile de ne pas citer Andrew Jung (23 ans). L'attaquant de Quevilly Rouen Métropole, prêté par Châteauroux, affiche une forme étincelante depuis le début de l'exercice, avec 15 réalisations en 16 apparitions. Des performances qui font de lui l'actuel meilleur buteur du championnat, et de très loin.

Incontournable lui aussi, Bilal Brahimi (20 ans). Le jeune feu follet du Mans, où il est prêté par Reims, fait des ravages dans les défenses adverses, grâce à sa technique et ses changements de rythme. Ses prestations (6 réalisations en 16 apparitions) ont déjà tapé dans l'œil de nombreuses écuries à l'étage supérieur, en France comme ailleurs. Même son de cloche pour Hacène Benali (21 ans). Le milieu offensif de Concarneau, très fin dribbleur et bon finisseur (6 buts en 14 matches), possède un volume de jeu et des qualités qui plaisent plus haut. Son partenaire en club, Peter Ouaneh (22 ans), formé à Lorient, ne passe pas non plus inaperçu, avec des qualités physiques au-dessus de la moyenne et un sens du but aigu pour un défenseur central (4 réalisations).

Des jeunes de talent

Mehdi Boudjemaa (22 ans), prêté à Laval par Guingamp, prouve cette saison encore (il était prêté à QRM de janvier à mars 2020) qu'il a largement le niveau pour évoluer un cran plus haut. Un constat que l'on peut également dresser pour Wilson Isidor (20 ans). Le jeune attaquant, prêté par l'AS Monaco, affiche un rendement intéressant du côté de Bastia-Borgo (7 buts en 14 matches). On reverra peut-être donc l'ancien Rennais, qui avait foulé la pelouse du Louis II en novembre 2018 face au Paris SG, dans l'élite à l'avenir. Saluons aussi le défenseur de Sète Mohamed Kharrazi (19 ans), déjà 7 matches au compteur en championnat. Mention spéciale enfin à Ryan Ebene Talla (20 ans). Le jeune défenseur du Mans a peu joué et pas toujours à son poste, mais il a su se montrer solide. Prometteur, il est, selon nos informations, déjà suivi par plusieurs écuries de Championship.

Dans la deuxième catégorie, on retrouve des joueurs comme Gaëtan Perrin (24 ans). Formé à l'Olympique Lyonnais (3 apparitions en Ligue 1, 1 but), déjà régulier en Ligue 2 la saison passée, le milieu offensif s'est rendu indispensable à Orléans. Avec 6 réalisations et 5 passes décisives, il est l'un des joueurs les plus complets de la division et peut sans doute aspirer à un peu mieux (tout comme son coéquipier Mohamed Amine Talal, 24 ans, 2 buts et 5 offrandes au compteur). Passé lui aussi par le monde professionnel, au Stade Rennais (5 apparitions en L1) et à l'AC Ajaccio (14 apparitions en L2), le milieu offensif franco-irakien Zana Allée (26 ans) prouve du côté de Saint-Brieuc que sa patte gauche peut encore rendre de fiers services.

Des surprises dans la force de l'âge

Aux côtés d'Andrew Jung, Ottman Dadoune (26 ans) et Manoubi Haddad (24 ans) régalent eux aussi chez le leader du classement. Avec respectivement 7 et 4 réalisations, l'attaquant (passé par Bourgoin, Louhans-Cuiseaux, Chambly et Villefranche) et le milieu offensif tunisien s'imposent comme les parfaits compléments du buteur et font trembler toutes les défenses du championnat. Mohamed Ouadah (26 ans), sous les couleurs de Laval, sait lui aussi désarçonner les défenses, comme les prouvent ses 6 buts. Au Red Star, Damien Durand (25 ans) se montre aussi à son avantage. Pour sa première année à ce niveau (il vient de Sainte-Geneviève en National 2), le milieu étonne avec déjà 8 buts au compteur. Comme Durand, Marvyn Belliard (27 ans) évoluait lui aussi à Saint-Geneviève en 2019/20.

Très remuant, l'attaquant fait beaucoup de différences du côté d'Avranches, et ce, même s'il n'a pour l'heure inscrit que 3 buts. Venu de National 2 lui aussi, de Sète, Jordan Kassa (26 ans) n'a pas énormément joué (6 apparitions), mais il a à chaque fois marqué les esprits, avec 2 réalisations en prime. Yapo N'Chobi (25 ans), transfuge de Rouen en National 2, s'est lui aussi parfaitement acclimaté à son nouvel environnement. Sous la tunique de Cholet, l'attaquant est l'un des meilleurs artificiers, avec 7 pions. Un de moins seulement pour Carnéjy Antoine (29 ans), qui, arrivé lui aussi de National 2, où il avait brillé du côté de Saint-Pryvé Saint-Hilaire, n'avait jamais évolué à ce niveau. Romain Montiel (25 ans) s'impose lui presque comme un vieux briscard de National 1. Déjà passé par Chambly, Le Mans et Béziers (59 matches, 16 réalisations), le remuant attaquant confirme ses belles qualités cette saison avec Bourg (7 buts).

Sébastien Da Silva (29 ans), meilleur buteur de Bastia, 2e du classement, a lui aussi de longues saisons de National (Rodez) et CFA derrière lui (Fréjus, Mulhouse, Moulins) et répond aux attentes corses. D'autres tauliers, plus âgés, affichent toujours un rendement notable. On pense à Ahmed Kashi (32 ans, milieu) à Annecy ; à Aliou Dembélé (32 ans, milieu récupérateur) à Laval ; à Oumaré Tounkara (30 ans, attaquant) au SC Lyon ; à Jimmy Roye (32 ans, milieu droit) et Cheikh Ndoye (34 ans, milieu défensif) au Red Star ; Stéphane Véron (34 ans, gardien de but) à l'US Créteil-Lusitanos ; ou encore Geoffray Durbant (32 ans, attaquant) à Bastia-Borgo. Il y en a décidément pour tous les goûts en National 1.

Plus d'infos

Commentaires