Exclu FM Ligue 1

Mercato OL : un club anglais pense à Jake O’Brien

Par Sebastien Denis - Dahbia Hattabi
3 min.
Jake O'Brien @Maxppp

Arrivé sur la pointe des pieds à l’OL, Jake O’Brien est en train de mettre pratiquement tout le monde d’accord. D’ailleurs, un club s’intéresse déjà au géant irlandais.

L’invité surprise. Cet été, Jake O’Brien s’est assis à la table de l’Olympique Lyonnais. Pourtant, ce n’est pas forcément lui qu’on attendait après le départ de Castello Lukeba. En effet, les pensionnaires du Groupama Stadium comptaient sur l’expérimenté Dejan Lovren pour accompagner Duje Caleta-Car ou Sinaly Diomandé. L’Irlandais, dont le nom a été glissé par John Textor qui l’a connu à Crystal Palace avant son prêt à Molenbeek, devait attendre que Laurent Blanc valide ou non sa présence dans le groupe. Et après quelques entraînements, O’Brien a réussi son premier examen de passage.

La suite après cette publicité

Un premier pas important pour le défenseur méconnu du grand public. Mais nous avions expliqué qu’en Belgique, il était apprécié pour ses qualités physiques. Outre sa taille, puisqu’il mesure 1m97, le défenseur est également très rapide. Son côté guerrier a aussi marqué nos voisins belges. Certains ne l’imaginaient pourtant pas encore en Ligue 1 et pensaient qu’il lui fallait vivre une année en Jupiler League avant de connaître le haut niveau en France. Mais Jake O’Brien prouve qu’il est prêt pour la L1. Bien évidemment, il a encore des points sur lesquels il doit progresser, lui qui a fait une erreur sur l’égalisation lensoise samedi.

À lire Daniel Riolo se paie Nemanja Matic et l’OL

La belle surprise du mercato

Mais ses débuts sous le maillot lyonnais sont plutôt positifs dans l’ensemble. C’est l’une des rares satisfactions du mercato et du groupe rhodanien cette saison pour être honnête. Il a su saisir sa chance, lui qui est entré dans le onze de départ le 1er octobre dernier face à Reims (défaite 2 à 0). Depuis, il n’est plus sorti de l’équipe. Il totalise 7 titularisations en 7 rencontres de championnat et il a joué tous ces matchs intégralement. Puissant et solide, O’Brien apporte une certaine sérénité ainsi que sa vitesse et son jeu dans les airs. Et plus surprenant, il est aussi un redoutable buteur.

La suite après cette publicité

En effet, il a déjà marqué trois buts sous ses nouvelles couleurs, dont deux face au Racing Club de Lens samedi dernier. L’Irlandais est le co-meilleur buteur de l’équipe avec Alexandre Lacazette. De quoi ravir son club. En conférence de presse ce lundi, Clinton Mata a évoqué son cas : «tout le monde fait des petites erreurs. Jake est un joueur très prometteur, très calme. Il a beaucoup de qualités, grand, physique, rapide, puissant. En continuant comme ça, il aura un très bel avenir. C’est quelqu’un de très réservé mais à force de jouer, de parler, de communiquer, de rester avec le groupe il s’ouvre de plus en plus.»

Everton le suit

Pierre Sage a également défendu O’Brien. « On va insister sur ses points forts. L’idée est de tirer le positif de ce qu’il se passe. Il n’y a pas de problème à ce que les joueurs fassent des erreurs. On l’assume en équipe, c’est ce qu’il faut se dire. D’ailleurs, il l’a assumé lui-même en marquant un autre but. Je n’ai aucun problème avec ça, il n’y a que les équipes qui ne prennent pas d’initiative qui ne font pas d’erreur.» Bien dans ses baskets et dans ses crampons à Lyon, la belle surprise du mercato lyonnais met pratiquement tout le monde d’accord. Et pas qu’entre Rhône et Saône.

La suite après cette publicité

Selon nos informations, une formation de Premier League pense à lui pour le mercato d’hiver. Il s’agit d’Everton, qui l’a déjà observé. Mais le joueur se sent très heureux chez les Gones nous a-t-on fait savoir. De plus, l’OL n’est visiblement pas intéressé à l’idée de lâcher un joueur qui a su trouver sa place très rapidement et qui se montre déjà très précieux alors que le club joue le maintien. C’est aussi ce que jouent les Blues de Liverpool puisqu’ils sont actuellement dix-huitièmes et premiers relégables de Premier League (7 points), eux qui ont écopé d’une pénalité de dix points pour non-respect du fair-play financier. L’affaire semble être compliquée…

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité