Arsenal : la terrible soirée de Runar Alex Runarsson

Coupable d'une faute de main sur un coup franc de Riyad Mahrez, le portier islandais Runar Alex Runarsson a précipité la lourde défaite d'Arsenal contre Manchester City ce mardi (4-1). La doublure des Gunners prend cher en Angleterre.

Alex Runarsson sous le maillot d'Arsenal contre Manchester City
Alex Runarsson sous le maillot d'Arsenal contre Manchester City ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il se souviendra longtemps de sa cinquième titularisation avec Arsenal. Runar Alex Runarsson (25 ans), arrivé cet été en provenance de Dijon pour occuper le rôle de doublure de Bernd Leno (28 ans), est complètement passé à côté contre Manchester City (1-4, 1/4 de finale de Carabao Cup). Sa responsabilité est clairement engagée sur l'ouverture du score de Gabriel Jesus, le portier étant devancé par le Brésilien, mais c'est surtout sa faute de main sur le coup franc de Riyad Mahrez, à l'origine du deuxième but des Citizens, qui a précipité la chute des siens.

Et forcément, l'Islandais, qui n'avait jusque-là évolué qu'en Ligue Europa, n'échappe pas aux critiques acerbes des médias anglais ce mercredi. «Manchester City punit le calamiteux gardien Runar Runarsson pour enfoncer Mikel Arteta dans la crise», titre le Times, qui ajoute qu'«Arsenal a été trahi par la désastreuse performance de Runar Alex Runarsson, sa doublure, qui a été à la faute sur le deuxième but de City et ne s'est pas couvert de gloire sur deux des autres buts». Le Guardian est tout aussi sec : «Alex Runarsson avait une chance de montrer qu'il pouvait répondre aux exigences des grands rendez-vous et il a affiché ses limites».

Symbole d'une saison compliquée...

«S'il y a un but qui résume la saison catastrophique d'Arsenal, c'est ce coup franc qui glisse entre les mains de Runarsson», résume pour sa part le Mirror avant d'ajouter. «Un coup franc qui manquait d'effet et de précision pour battre le gardien parfaitement positionné qui a alors décidé de marquer au fond de ses propres filets». Une bévue qui a même étonné Riyad Mahrez. «J'étais surpris qu'il ne bouge pas de là, il était très près de son poteau, mais heureusement, il n'a pas réussi à capter le ballon, c'est bien pour nous», a confié l'Algérien au micro de Sky Sports.

Pour le Mail, cette grosse faute de mains de l'ancien Dijonnais est une manière de pointer du doigt, une fois encore, Mikel Arteta.« Choisir le gardien Runarsson de 25 ans pour un tel match n'était pas un choix inspiré et un tel risque n'aurait pas dû être pris», considère le tabloïd. L'Espagnol, dans l'œil du cyclone au regard de la 15e place des Londoniens en Premier League, s'est justifié. «Bernd (Leno) a beaucoup joué. Il avait besoin de repos et nous voulions donner leur chance à d'autres joueurs. Alex a été bon sur d'autres matches et ce genre de chose arrive en football», a-t-il expliqué avant de poursuivre. «Il n'a pas joué beaucoup de matches et il s'adapte encore au championnat. Nous faisons tous des erreurs et nous devons le soutenir. Nous gagnons et nous perdons ensemble. La responsabilité nous appartient tous». Quand rien ne va...

Plus d'infos

Commentaires