Mercato, PSG : énorme bombe dans le dossier João Félix !

Par Max Franco Sanchez
2 min.
Mercato, PSG : énorme bombe dans le dossier João Félix ! @Maxppp

En plein Mondial, il y a du nouveau concernant l'avenir de la pépite de l'Atlético de Madrid. Et les nouvelles sont plutôt bonnes pour le PSG.

La suite après cette publicité

Alors qu'on est en pleine Coupe du Monde 2022 et que tous les regards des amateurs de football sont logiquement rivés sur cet évènement qatari, les clubs et les agents travaillent en silence. Au programme, ce marché des transferts hivernal dans lequel ça risque de bouger pas mal, pour les révélations du Mondial, mais pas que, puisque bon nombre de joueurs ont besoin de se relancer. C'est le cas de João Félix, actuellement concentré avec le Portugal, qui fait partie des favoris de la compétition pour les parieurs et bookmakers.

La pépite portugaise, qui n'a jamais vraiment réussi à enchaîner les bonnes prestations de façon régulière avec l'Atlético de Madrid depuis son arrivée en été 2019, devrait quitter les Colchoneros. C'est la Cadena SER qui le confirme encore ce week-end. Le média ibérique explique même que c'est acté, alors que les envies de départ du principal concerné avaient déjà fuité dans la presse outre-Pyrénées.

À lire PSG : Gianluigi Donnarumma n’en peut plus de Keylor Navas

Les trois favoris pour le recruter sont connus

La radio va jusqu'à dire que Jorge Mendes a déjà confirmé à l'Atlético qu'il a des offres sur la table pour l'ancien du Benfica et qu'il va partir cet hiver. Sans aucune hésitation. L'Atlético, qui a besoin d'argent et qui veut retaper son effectif, ne s'opposera pas à cette opération qui devrait laisser un joli chèque dans ses caisses. Et le média ibérique présente encore le PSG comme l'un des grands favoris pour enrôler le Portugais de 23 ans.

La suite après cette publicité

Tout devrait se jouer entre le leader de la Ligue 1, Chelsea et Manchester United, alors que l'Atlético devrait réclamer 130 millions d'euros pour le joueur. La balle est donc dans le camp de Luis Campos, qui devra agir vite face aux clubs anglais, pour qui l'argent n'est également pas un problème...

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité