Jeux Olympiques 2024 : comment Thierry Henry a recalé Karim Benzema

Par Maxime Barbaud
3 min.
Thierry Henry au bord du terrain  @Maxppp

Candidat déclaré pour participer aux Jeux Olympiques de Paris sous les ordres de Thierry Henry, Karim Benzema regardera le tournoi devant sa télévision. Le sélectionneur n’a jamais vraiment pensé à lui pour sa sélection.

La liste de Thierry Henry s’affine de jour en jour. Après avoir présenté une convocation de 25 joueurs le 3 juin avec des éléments incertains, le sélectionneur de l’équipe de France Olympique a appelé trois petits nouveaux avec Chrislain Matsima, Andy Diouf et Rayan Cherki. Comme on pouvait s’y attendre, certains clubs comme le PSG et le LOSC n’ont pas souhaité libérer leurs joueurs. Il a fallu combler certains manques pour parvenir à une liste définitive de 22 éléments (18 + 4 suppléants) qui seront présents à Clairefontaine le 16 juin prochain pour le début du stage.

La suite après cette publicité

Pour rappel, le règlement autorise l’inscription de trois joueurs de plus de 23 ans dans cette équipe. Pour le moment, le sélectionneur a retenu deux noms avec Jean-Philippe Mateta (26 ans, Crystal Palace) et Alexandre Lacazette (33 ans, OL). Il pourrait donc y avoir un 3e homme expérimenté qui ne sera pas Karim Benzema. L’ancien Madrilène ne fait pas partie des plans du sélectionneur. Plus encore, et malgré son appel du pied au printemps, il n’en a jamais fait réellement partie affirme L’Equipe ce vendredi, à l’avant-veille du début du stage.

À lire Thierry Henry premier porteur de la flamme olympique à Paris

Benzema condamné pour sa méforme

« Les JO ? Pourquoi pas, bien sûr, ça peut être top ! », avait-il lâché en mars dans l’émission L’équipe du soir. Il était encore question d’une potentielle attaque avec Kylian Mbappé. Thierry Henry avait rapidement calmé tout le monde au sujet du Ballon d’Or 2022. « Je reviens au même débat. Je ne parle de personne, je n’ai cité personne, je n’ai parlé de personne. Ce sera bien élargi. Toutes les portes sont ouvertes, pour tout le monde. Maintenant, qui sera dans la liste, ce sera un autre débat. Papin et Cantona peuvent venir aussi. » Trois mois plus tard, les choses ont évolué.

La suite après cette publicité

Si Benzema n’a jamais vraiment été un candidat dans l’esprit du sélectionneur olympique, c’est avant tout en raison de ses performances. La première saison en Arabie saoudite de l’ex-international français aura été compliquée du début à la fin (13 buts et 8 passes décisives en 29 matches). Sur la seconde partie, l’attaquant n’a participé qu’à 15 rencontres sur 24 toutes compétitions confondues avec Al-Ittihad en raison de problèmes au dos puis à un pépin musculaire. Ses relations tumultueuses avec ses entraîneurs, Nuno Espirito Santo et Marcelo Gallardo, n’ont pas aidé non plus.

L’exil saoudien n’a pas été rédhibitoire

Le vainqueur de la Ligue des Champions 2022 figure même dans le onze type des flops de Saudi Pro League pour le média Goal Arabia. Un souci majeur pour un Thierry Henry dans le besoin d’hommes en forme pour aller chercher l’or olympique, ou au moins le podium. En aucun cas le fait d’évoluer dans ce championnat dit moins compétitif n’a condamné Benzema. N’Golo Kanté peut d’ailleurs en témoigner, lui qui a été appelé par Didier Deschamps pour participer à l’Euro 2024. Le milieu de terrain de 33 ans évolue pourtant dans la même équipe que Benzema.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité