PSG : Luis Enrique dénonce un mensonge dans la sortie remarquée de Kylian Mbappé

Par Matthieu Margueritte
2 min.
Luis Enrique et Kylian Mbappé @Maxppp

À la veille d’affronter le Stade Rennais en demi-finale de Coupe de France, l’Espagnol n’a bien évidemment pas échappé aux questions sur la sortie boudeuse très remarquée de Kylian Mbappé. Et encore une fois, le coach parisien a taclé les médias.

Dimanche soir, au sortir de la victoire du Paris Saint-Germain sur le terrain de l’Olympique de Marseille, Luis Enrique s’est agacé des questions sur son choix de faire sortir Kylian Mbappé dès l’heure de jeu pour son dernier Clasico. Ensuite, l’entraîneur espagnol a dû gérer les questions concernant les images de la sortie du terrain de son numéro 7. Des images qui laissaient penser que Mbappé avait traité son coach de « fils de p… ».

La suite après cette publicité

En conférence de presse, Luis Enrique avait déclaré ne pas avoir vu la scène. Ce mardi, à l’occasion du point média précédant la demi-finale de Coupe de France face au Stade Rennais, le coach des Rouge et Bleu a logiquement été de nouveau interrogé sur cette affaire. Mais cette fois, Luis Enrique assure que cette polémique a été créée de toute pièce à partir d’un mensonge et que Mbappé ne l’aurait donc pas insulté.

À lire Eric Di Meco voit le PSG remporter la C1

Luis Enrique veut que tout se termine bien avec Mbappé

« Ce qui est curieux, c’est tout ce que génère un mensonge et tout ce qui arrive dans le monde du foot à partir du journalisme. Quelqu’un a inventé une insulte et à partir de là, il y a une spéculation en tout genre. Après les matches, je suis fatigué. Mais maintenant, je dis ça en toute tranquillité. Je suis très content avec mes joueurs. Kylian s’est toujours comporté de façon spectaculaire. C’est mon rôle dans un jeu, je l’accepte, je n’écoute pas ce qu’on dit, je donne ma meilleure version. »

La suite après cette publicité

Inébranlable face aux polémiques, Luis Enrique a d’ailleurs facilement balayé d’un revers de la main un journaliste espagnol tentant de le relancer sur le sujet. « J’allais vous le demander, mais… vous savez quel âge j’ai ? Vous avez quel âge vous ? J’ai 53 ans. J’ai beaucoup d’expérience », a-t-il répondu, après avoir rappelé que son objectif est de voir toutes les parties se quitter en se serrant la main, après une saison réussie. « Oui, j’adorerais que ça se termine très bien pour tout le monde. Nous sommes tous dans le même bateau. C’est un bateau qui navigue et qui cherche son port à succès. C’est un objectif personnel et professionnel. » C’est dit.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité