Nice tente le gros coup Mauro Icardi

Poussé vers la sortie au Paris Saint-Germain, Mauro Icardi commence à intéresser du monde. En France, Nice est sur le coup.

Mauro Icardi sous le maillot du PSG
Mauro Icardi sous le maillot du PSG ©Maxppp
La suite après cette publicité

Hier, c'était la rentrée au Paris Saint-Germain. Les joueurs ont passé divers examens médicaux à l'image de Mauro Icardi. Présent pour cette reprise, l'Argentin n'entre pourtant pas dans les plans du club de la capitale, qui envisage de mettre en place un loft. Malgré la volonté de l'écurie francilienne, l'attaquant ne souhaite pas changer d'air cet été. C'est en tout cas ce qu'il a annoncé au mois de juin quand la Gazzetta dello Sport a révélé qu'il voulait que Paris lui paye ses deux dernières années de contrat pour s'en aller, soit un montant total de 20 M€.

«Carrière en danger ? J’ai encore deux ans de contrat. Cela ne ressemble pas trop à ce que tu fais comprendre avec les merdes que tu écris. À 29 ans, ne t’inquiète pas, avec mes presque 200 buts en carrière, tout le monde me connaît assez bien. C’est moi qui décide de rester et de me mettre à disposition du club». Le message est clair. Malgré tout, les champions de France espèrent bien qu'il s'en ira durant l'intersaison. Ils ont donc vu d'un bon œil l'intérêt de River Plate. Mais l'écurie argentine, qui rêve de le recruter, n'a visiblement pas eu de nouvelles du joueur et de son agent et épouse Wanda Nara.

Nice vise Icardi

En Italie, Monza, qui souhaite se montrer patient sur ce dossier, est aussi intéressé par l'avant-centre de 30 ans. Un joueur qui serait aussi dans le viseur de l'OGC Nice, explique La Gazzetta dello Sport. Le média italien assure que le Gym, qui compte se séparer de Kasper Dolberg (24 ans) cet été, cherche un attaquant de pointe et a placé l'Argentin de Rosario sur sa liste. Ces derniers jours, le nom d'Edinson Cavani (35 ans), libre de tout contrat, a également été associé aux Aiglons.

Une telle opération, précise La Gazzetta, ne serait possible que sous la forme d'un prêt, avec une très grosse partie du salaire prise en charge par le Paris SG. Pas sûr que cette solution plaise vraiment à Luis Campos et la direction parisienne, qui ont fait fonctionner l'axe PSG-Nice cet été en recrutant Christophe Galtier. Mais les décideurs franciliens devront peut-être se contenter de cette option avec Icardi, eux qui connaissent des difficultés à se séparer des joueurs jugés indésirables. Toutefois, il faudra convaincre un joueur qui, rappelons-le, ne souhaite pas partir et touche un salaire 800 000 euros par mois.

Plus d'infos

Commentaires