OL - ASSE : les notes du match

Pour le match d'ouverture de la 22e journée de Ligue 1, les hommes de Peter Bosz se sont offert le derby face à l'ASSE grâce à un penalty de Dembélé (1-0). Saint-Etienne s'enfonce un peu plus dans la crise.

L'OL s'impose dans le derby
L'OL s'impose dans le derby ©Maxppp

En ouverture de la 22e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais accueillait son meilleur ennemi Saint-Étienne au Groupama Stadium. Ce 124e derby entre les deux écuries démarrait par un round d'observation, ponctué de quelques fautes et jolis gestes comme ce petit pont de Zaydou Youssouf sur Lucas Paqueta. Au sortir du premier quart d'heure, les Gones allaient prendre l'avantage. Thimothée Kolodziejczak accrochait Moussa Dembélé dans sa surface et concédait un penalty. L'attaquant lyonnais transformait lui-même la sentence (1-0, 15e). Le 4e but de la carrière de l'ancien Parisien dans un derby, le 6e en L1 depuis le début de la saison. La réaction des Verts se faisait attendre.

La suite après cette publicité

Au contraire, ce sont les hommes de Peter Bosz qui se montraient les plus dangereux. Il fallait une véritable parade de Paul Bernardoni, arrivé cet hiver sous la forme d'un prêt en provenance d'Angers, pour empêcher Houssem Aouar de marquer le deuxième but des siens (38e). Anthony Lopes n'était pas en reste. Le portier de l'OL sortait lui aussi le grand jeu quelques instants plus tard devant Mahdi Camara bien lancé par Youssouf (41e). La fin du premier acte était houleuse, marquée par plusieurs épisodes de tensions, un carton jaune pour Camara et la sortie sur blessure du capitaine rhodanien Léo Dubois, touché à la tête et bien malheureux lors de ces quarante-cinq premières minutes.

Bernardoni a gardé son équipe en vie

Au retour des vestiaires, Pascal Dupraz tentait d'inverser la tendance en lançant l'une de ses recrues hivernales, Bakary Sako, en lieu et place d'Adil Aouchiche. Légèrement mieux, les Stéphanois ne se créaient pour autant pas de réelles situations et voyaient leurs adversaires continuer à se montrer menaçants. Sur une inspiration de Lucas Paqueta, Aouar butait encore sur un Bernadoni inspiré (56e). Tout juste revenu de la Coupe d'Afrique des Nations, le Zimbabwéen Tino Kadewere, qui remplaçait Dembélé, mettait lui aussi Bernadoni à contribution avant d'être signalé hors jeu (66e). Après une timide réaction de l'ASSE, avec une frappe lointaine non cadrée de Sako (72e), le portier forézien sortait encore le grand jeu. Il s'interposait victorieusement face à un Kadewere parfaitement lancé en profondeur (73e).

Il était ensuite tout heureux de voir la tentative de Paqueta, à la conclusion d'un contre bien joué avec Aouar et initié par Bruno Guimarães, passer bien au-dessus de ses buts (78e). À force de ne pas concrétiser ses actions, l'OL restait à la merci d'une offensive stéphanoise. Il fallait d'ailleurs un Lopes très vigilant pour préserver l'avantage en sortant rapidement au devant du jeune El Hadji Dieye qui se présentait face à lui (81e). Jean-Philippe Krasso, lui, ne trouvait pas le cadre de la tête (84e). Castello Lukeba était tout près du break, mais la défense de l'ASSE contrait in extremis (89e). L'OL remportait finalement ce derby, plutôt décevant dans le jeu, confirmant son redressement. L'ASSE s'enfonce un peu plus dans la crise...

  • L'homme du match : Lukeba (7,5) : positionné dans l'axe gauche de la défense à trois, le jeune Castello Lukeba a été très impressionnant défensivement. Propre dans ses interventions, il a aussi su bien anticiper les déplacements de ses partenaires et de ses adversaires. Et c'est important dans un dispositif comme celui de l'OL ce vendredi soir. En deuxième période, il n'a pas baissé en intensité et a imposé son rythme. En bref, un match plein pour lui à seulement 19 ans.

Olympique Lyonnais

  • Lopes (6) : le gardien portugais qui jouait son 300eme match de Ligue 1 n'a quasiment rien eu à faire en première période. Sa parade monstrueuse sur Mahdi Camara (42e) a permis à l'OL de conserver son avantage à la mi-temps. Il n'a rien eu à faire par la suite si ce n'est quelques relances au pied.

  • Da Silva (5,5): il s'est illustré avec de belles interventions défensives notamment un tacle appuyé, mais précis sur Mahdi Camara dans la surface de réparation (43e). À l'image de ses coéquipiers en défense, il n'a pas eu grand-chose à faire par la suite. Quand son équipe a un peu reculé, il a répondu présent notamment avec des bons gestes défensifs sur des centres. Et dans une défense expérimentale, il a rassuré son équipe.

  • Thiago Mendes (5,5) : ce vendredi soir, le Brésilien était positionné en défense centrale. Un nouveau rôle pour lui qui n'a pas semblé le mettre réellement en difficulté. S'il a été parfois mal placé sur certaines actions, il n'a pas été inquiété par les attaquants stéphanois. Avec le ballon, et donc positionné plus bas dans la relance, il a souvent joué juste. Pas le match où Thiago Mendes a eu le plus de travail, mais il a eu le mérite de bien le faire.

  • Lukeba (7,5): voir ci-dessus

  • Dubois (non noté) : plutôt correct dans les minutes qu'il a eues à jouer, il a été remplacé juste avant la mi-temps après deux chocs à la tête. Les deux fois avec ses partenaires. Il a avait reçu un violent coup de tête dans un duel avec Damien Da Silva. Et s'il a voulu reprendre sa place, le choc, à la tête toujours, avec Moussa Dembélé a eu raison de lui. Remplacé à la 45e par Malo Gusto (6). Le jeune latéral droit a apporté par sa vitesse sur les contres et a surtout défendu proprement.

  • Guimaraes (5,5) : gros travail du milieu de terrain brésilien. Comme Caqueret, il a eu énormément d'activité et a récupéré beaucoup de ballons, même s'il en a également perdu quelques-uns. Actif sur les phases défensives, il l'a également été à la construction du jeu avec plusieurs ouvertures très bien senties. On aurait aimé le voir un peu plus prendre le jeu à son compte pour fluidifier les attaques lyonnaises.

  • Caqueret (6) : dans ce rôle de récupérateur devant la défense, Maxence Caqueret a tranquillement assuré sa mission. Récupérer plusieurs seconds ballons, orienter le jeu rapidement à la récupération. Il a gagné beaucoup de duels. Et même s'il a perdu un peu de lucidité au moment de la dernière passe sur certaines occasions, ce match devrait lui offrir beaucoup de confiance pour le reste de la saison.

  • Henrique (5,5) : habituellement offensif, il a peu pris son couloir lors de ce match. Le latéral brésilien s'est contenté de bien défendre, chose qu'il a parfaitement réussie. Souvent opposé à Sada Thioub, il a parfaitement pris la mesure de son adversaire (4/5 duels gagnés). Face à une équipe de Saint-Etienne peu offensive, on attendait un peu plus de lui notamment pour épauler Aouar en attaque sur le couloir gauche surtout en tant que piston gauche.

  • Aouar (6) : il aurait pu finir le match avec un doublé s'il avait fait preuve de plus de précision dans le dernier geste ou s'il était tombé sur un Bernardoni moins décisif. D'abord bien seul après une feinte de Dembélé, il a buté sur l'ancien gardien de Angers (38e). Positionné à gauche de l'attaque, il a multiplié les courses comme un vrai ailier. C'est d'ailleurs sur l'un de ses nombreux appels qu'il s'est présenté seul devant Bernardoni et a une nouvelle fois vu sa frappe être arrêté (55e). Sur une contre-attaque, il n'a pas choisi la meilleure option en servant Paqueta plutôt que Kadewere. Remplacé par Shaqiri à la 80eme.

  • Paqueta (5) : probablement l'offensif lyonnais le plus discret dans ce match. Aligné sur le côté droit de l'attaque, on ne l'a pas senti très à l'aise surtout lorsque l'OL a joué rapidement vers l'avant. Il n'a pas vraiment pesé sur la défense stéphanoise même si sa qualité technique lui a permis de se sortir de certaines situations. Il a été beaucoup plus à l'aise quand il a dezoné dans le cœur du jeu pour prendre le contrôle du ballon. Sa frappe, totalement dévissée en fin de match, illustre un peu ses difficultés du soir (79e). Remplacé par Cherki à la 80eme.

  • Dembélé (6,5) : son match a parfaitement débuté avec ce penalty obtenu et magnifiquement bien transformé (15e). Ses courses dans le dos de la défense stéphanoise ont offert énormément de situation à son équipe. C'est lui aussi qui laisse astucieusement passer le ballon entre ses jambes sur la grosse occasion de Aouar (38e). Sa deuxième période aura été plus discrète, mais il a pesé sur la défense adverse. Remplacé par Kadewere (62e). L'international zimbabwéen, de retour de la CAN, a raté deux grosses occasions dans ce match qu'il aurait dû convertir.

AS Saint-Etienne

  • Bernardoni (7) : Le nouveau portier de l'ASSE a réalisé un match très sérieux malgré le contre-pied concédé sur le penalty de Dembélé en début de match (13e). Il s'est ensuite montré décisif sur toutes les occasions lyonnaises, notamment avec son bel arrêt face à Aouar (37e) puis à la (55e) toujours contre le milieu lyonnais. Puis avec sa sortie à la (47e) ou sa petite feinte (58e), et son arrêt face à Kadewere (73e). Match cruel pour le portier.

  • Gabriel Silva (4) : Le Brésilien de 30 ans qui disputait son sixième match de Ligue 1 cette saison a réalisé un match correct, mais ne proposant pas assez dans son couloir. Il a raté tout ses centres et était parfois en retard dans son placement.

  • Nade (5,5) :Le défenseur prêté la saison dernière à Quevilly à réalisé un match très sérieux remportant la plupart de ses duels (12/15), ne commentant pas d'erreurs conséquentes. Il a été très bon dans l'anticipation et n'a pas laissé d'espace aux attaquants lyonnais, effectuant 7 tacles et remportant tous ses duels aériens (3/3).

  • Kolodziejczak (4) : La capitaine stéphanois a mal démarré son match provoquant le penalty mérité sur Dembélé (13e), puis manquant un contrôle dans l'axe qui aurait pu provoquer une contre attaque (17e). Il s'est ensuite montré plus présent, comme lorsqu'il coupait bien le centre de la tête (33e). Il a été en dessous de ses deux partenaires de la défense.

  • Bakayoko (6) : Le jeune défenseur (18 ans) a réalisé un match très sérieux pour sa deuxième titularisation consécutive, ne se trouant jamais face aux attaquants adverses puisqu'il n'a perdu que très peu de duels. Il tentait parfois de longues passes en profondeur pour ses attaquants. Il est l'un des stéphanois ayant touché le plus de ballons.

  • Maçon (3) : Son début de match annonçait la couleur avec sa faute dès la 1e minute, il a ensuite été averti pour avoir poussé Henrique (49e). Dans le jeu il aura rendu trop souvent la balle comme sur sa tentative de transversale (20e),ou ses deux mauvaise touches consécutives quelque minutes plus tard. Il n'aura pas beaucoup proposé à part son centre raté 54e. Il aura perdu 8 de ses 12 duels, et manqué presque la moitié de ses passes (54% de réussite). Il est remplacé à la 63e minute par J.Krasso.

  • Gourna-Douath (5) : Le jeune milieu de 18 ans s'est montré très présent dans le pressing, et dans la récupération du ballon, n'hésitant pas à aller au contact. Il a d'ailleurs été averti pour avoir attrapé Guimaraes (19e), présent au contact réalisant 4 tacles et remportant 6 duels. Il a été remplacé par la nouvelle recrue Sada Thioub (63e), qui a été averti en fin de match. (90e)

  • Camara (5,5) : Le milieu stéphanois qui n'a manqué qu'un match de Ligue 1 cette saison a montré beaucoup d'engagement pendant la rencontre, comme sur Paqueta (11e). Il est auteur d'une belle tête cadrée sur le centre de Youssouf (41e). Il est averti pour contestation juste après son action (41e). Il aura également perdu beaucoup de ballons (17).

  • Aouchiche (2,5) : Le milieu offensif formé au PSG n'a pas été assez présent en première période, montrant trop de déchets lorsqu'il avait le ballon. Remplacé par Bakary Sako (5) dès le début de la seconde période. L'attaquant malien a essayé d'apporter de la présence physique dans l'axe. Il tente une frappe de loin qui s'envole dans les tribunes pour la deuxième occasion des Verts (71e), il a trouvé Nordin en profondeur (75e).

  • Youssouf (5) : Le milieu formé à Bordeaux a été le meilleur joueur de champ stéphanois, tentant de proposer offensivement avec notamment son bon centre pour Camara (41e) mais il aura souvent été trop seul .Il distribuait plutôt bien le ballon (84% de réussite de passe) et a tenté de presser les lyonnais aussi bien qu'il pouvait (10 duels gagnés). Il est remplacé par Aimen Moueffek (76e).

  • Nordin (4) :Match très compliqué pour l'attaquant des Verts, auteur d'un but en championnat cette saison. Souvent esseulé entre les trois défenseurs lyonnais, il n'a pas été très souvent servi par ses partenaires, ne touchant que 29 ballons. Il a tenté un centre, contré en corner (50e) et un autre sans plus de réussite (75e). Il est auteur d'une perte de balle dangereuse amenant la contre attaque de Caqueret (42e). Il est remplacé par El Hadji Dieye (76e).

Plus d'infos

Commentaires