OM : Dimitri Payet, le match d'après

Touché par une bouteille à Lyon et suspendu contre le Galatasaray en milieu de semaine, Dimitri Payet retrouvait les terrains ce dimanche contre Troyes, à l'Orange Vélodrome. Voici comment il s'en est sorti.

Dimitri Payet sous les couleurs de l'OM.
Dimitri Payet sous les couleurs de l'OM. ©Maxppp
La suite après cette publicité

Ce dimanche soir, Dimitri Payet était de retour sur le terrain. Et c'est une chose dont on est content. Dimanche dernier, à Lyon, on jouait depuis deux petites minutes quand le Réunionais s'apprêtait à aller botter un corner côté gauche. D'abord victime de jets d'objets de toute sorte, il a ensuite été frappé, à hauteur de la tempe, par une bouteille d'eau en plastique.

Le match a alors été interrompu et n'a finalement jamais repris. Absent de l'entraînement au lendemain de cette histoire puis à son surlendemain, il n'était évidemment pas du voyage pour Istanbul puisqu'il était suspendu. Il a donc vu ses coéquipiers perdre lamentablement contre le Galatasaray (2-4) et sortir, avant la dernière journée, de la Ligue Europa.

« On espère qu'il n'y aura plus d'agression, et sur lui en particulier »

Mais ce dimanche, contre Troyes (1-0), c'était autre chose. Il était bel et bien là. La première période a été insipide des deux côtés et, à l'instar de ses coéquipiers, Payet n'était pas dans le bon tempo. On l'a même vu un peu râler, comme si les Phocéens n'allaient pas y arriver ce soir. En seconde période, collectivement, c'était un peu mieux. Et tous les bons coups sont venus de lui. Il envoie d'ailleurs sur orbite Pol Lirola pour le seul et unique but de la rencontre.

Jorge Sampaoli, en conférence de presse, était heureux de retrouver son leader technique : « on est évidemment très heureux du retour de Dimitri, qu'il retrouve son meilleur niveau. Il a un immense talent et est une sorte de leader technique. On espère qu'il n'y aura plus d'agression, et sur lui en particulier. Ceux qui sortent vainqueurs ce sont ceux qui agressent et c'est très triste pour le football ». Une bonne nouvelle avant le déplacement à Nantes et un enchaînement de dingue jusqu'aux fêtes de fin d'année.

Plus d'infos

Commentaires