FC Barcelone : Xavi déjà au cœur d'un premier clash !

Première polémique pour le nouvel entraîneur barcelonais après la victoire de ses hommes sur la pelouse de Villarreal.

Xavi Hernandez sur le banc de touche
Xavi Hernandez sur le banc de touche ©Maxppp
La suite après cette publicité

« Nous devons être honnêtes et nous avons eu un peu de chance. Villarreal ne méritait pas de perdre ». Après la rencontre du Barça face à Villarreal samedi soir, Xavi Hernandez se voulait plutôt lucide et transparent. Certes, les Catalans ont obtenu une victoire de prestige sur le score de 3-1 sur la pelouse du Sous-Marin Jaune, mais le score aurait pu être bien différent. Si l'important reste sûrement les trois points pour les Blaugranas, qui se devaient de gagner pour ne pas décrocher, en Espagne ce match fait beaucoup parler.

Du côté de l'équipe locale, on l'a très mauvaise suite à plusieurs décisions litigieuse de l'arbitre, suite à une main de Piqué dans sa surface. « Il est incompréhensible que le ballon touché de la main par Piqué n'ait pas été sifflé. Le VAR existe pour ces choses-là. Cela aurait dû être un penalty », a déclaré le directeur général Roig Fernando Negueroles au micro de Movistar LaLiga à la mi-temps, alors que Pau Torres a également critiqué la décision de l'homme en noir «l'arbitre m'a dit que c'était un penalty possible. Je pense que c'est très clair. S'il tire et que la balle touche sa main. Pour voir un hors-jeu, nous passons dix minutes, mais pour voir un penalty, nous pouvons passer deux minutes. Nous sommes la seule équipe qui n'a pas obtenu de penalty et le Barça est la seule équipe qui n'en a pas obtenu contre elle. Tout était donné, c'était impossible.»

Unai Emery l'avait mauvaise contre Xavi

Et ce n'est pas tout. Si l'ancien milieu de terrain de la Roja n'est logiquement pas responsables des décisions arbitrales, il s'est en revanche clashé avec Unai Emery, l'entraîneur de Villarreal. Selon la Cadena COPE, l'ancien du PSG s'est adressé au banc barcelonais en lançant, en référence à l'arbitrage de la partie : « comme d'habitude, on vous offre tout ». Ce qui a passablement énervé le staff barcelonais et Xavi, qui a répondu avec un geste du doigt. Les deux hommes ne se sont ensuite pas salués.

Puis, des échauffourées ont eu lieu dans le tunnel de vestiaires. Selon la radio ibérique, la police a même dû intervenir pour séparer tout le monde après plusieurs bousculades dans ce tunnel, même si sur ce coup là, Xavi n'est pas cité comme l'un des hommes impliqués dans les altercations. Un presque baptême de feu pour le tacticien catalan...

Plus d'infos

Commentaires