La montée en puissance de l'ancien Rennais Raphinha enchante le Brésil

Annoncé titulaire pour la première fois de sa carrière internationale, Raphinha commence à marquer de sérieux points au Brésil.

Raphinha, à gauche, sous le maillot du Brésil
Raphinha, à gauche, sous le maillot du Brésil ©Maxppp
La suite après cette publicité

Titulaire. Ce jeudi soir, Raphinha (24 ans) débutera, sauf mauvaise surprise, pour la première fois de sa carrière un match avec le Brésil, selon O Globoesporte. Ce sera même son premier match professionnel disputé sur le sol brésilien. Remplaçant lors de ses deux premières sélections, contre le Venezuela (1-3) et la Colombie (0-0), l'ancien Rennais avait montré de belles choses, délivrant notamment deux passes décisives et glanant de belles notes et appréciations dans les quotidiens sportifs locaux.

Le gaucher, devenu en quelques mois une valeur sûre de Premier League du côté du Leeds de Marcelo Bielsa (9 réalisations et 9 passes décisives en 36 apparitions depuis son arrivée en fin de mercato estival 2020), aura l'occasion de confirmer ses progrès et sa forme du moment dès le coup d'envoi de la rencontre face à l'Uruguay. Impressionné par son adaptation rapide au groupe et sa compréhension des consignes techniques et tactiques, Tite, son sélectionneur, est clairement sous le charme.

Tite et son staff unanimes

«Raphinha est un ailier qui donne de la largeur, de la vitesse, de la profondeur. Il peut déborder pour centrer, centrer sans déborder. Il a aussi une bonne frappe à mi-distance», a-t-il lancé ce mercredi en conférence de presse, souhaitant tout de même tempérer l'emballement médiatique au sujet du gaucher révélé au Vitoria Guimarães et au Sporting CP au Portugal. «Mais il faut y aller calmement, sinon, on crée une attente trop grande autour du joueur. Nous sommes en phase de construction et offrons des opportunités».

Une chose est sûre, son profil et son caractère ont conquis le technicien et son staff. «C'est le genre de joueurs qui ne ménage pas ses efforts, qui ne calcule pas, qui n'est jamais fatigué», a-t-on glissé à UOL Esporte dans l'encadrement de la Seleção. En réussissant ce nouveau test grandeur nature, à Manaus, Raphinha marquerait sans doute de précieux points en vue de la liste pour le Mondial 2022 au Qatar. De quoi donner quelques regrets supplémentaires aux supporters du Roazhon Park de ne pas avoir pu profiter de ses talents plus longtemps...

Plus d'infos

Commentaires