FC Barcelone : les lourdes vérités de Deco sur le mercato et le remplaçant de Xavi

Par Max Franco Sanchez
3 min.
Joan Laporta et Deco prennent la pose @Maxppp

Dans un long entretien accordé à la radio catalane, le directeur sportif du FC Barcelone Deco a évoqué plusieurs sujets d’actualité liés au club.

C’est, depuis septembre dernier, le nouvel homme fort du Barça de Joan Laporta. Deco, ancien milieu de terrain du club catalan, est en charge de renforcer l’équipe et de veiller à ce que tout se passe bien. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ex-international portugais a du pain sur la planche. En plus de devoir faire venir de nouvelles têtes pour relancer une équipe un peu dans le dur, il doit aussi trouver un nouvel entraîneur pour prendre la relève de Xavi. Le tout, dans un contexte financier très tendu.

La suite après cette publicité

Dans un entretien accordé à l’émission Tot Costa de Catalunya Radio, Deco est revenu sur énormément de sujets d’actualité liés au club. A commencer par Xavi. « Ma relation avec Xavi est très bonne. J’aimerais qu’il continue jusqu’en juin. Je voulais qu’il reste plus longtemps encore et qu’on lutte ensemble pour ce projet. Mais il a ses raisons, ses affaires personnelles. Nous l’acceptons », a lancé le Portugais, qui a ensuite enchaîné sur le sujet du successeur de Xavi : « nous ne cherchons pas. La saison n’est pas terminée. Il y a encore beaucoup de temps et de choses à faire avant de chercher l’entraîneur. Nous ne prenons encore aucune décision. Nous analysons des profils ». Pour rappel, la presse espagnole a déjà annoncé plusieurs entraîneurs comme cibles potentielles du champion d’Espagne en titre, à l’image de Hansi Flick, Michel, Imanol Alguacil ou Julian Nagelsmann.

À lire Le FC Barcelone et le PSG s’affrontent cette fois pour Bernardo Silva

Il compte sur De Jong

« On doit d’abord savoir ce qu’on peut avoir comme projet, et ce qu’on peut faire. Il faut aussi savoir sur quels joueurs on va compter. Il n’y a pas tant d’entraîneurs de premier plan sur le marché. La plupart sont sous contrat, il n’y a pas beaucoup de monde disponible. Le Barça a un style que tout le monde connaît. Mais il n’y a pas de portrait robot du coach idéal. La nationalité ne compte pas, ce qui compte c’est la qualité, l’ambition… », a conclu Deco, qui a aussi confié que si Xavi venait à changer de décision, il serait bien sûr conservé. Sur le mercato, il a aussi été assez bavard : « l’idée, c’est de ne vendre personne. Au contraire, le but est de se renforcer. Je compte sur tout le monde. Frenkie (De Jong), Pedri, Araujo, Gavi… Ce sont des joueurs de présent et d’avenir. Il doivent être là pour plus d’années. Puis il y a une base importante pour être compétitifs : Raphinha, Ferran Torres… Je ne vendrais personne ».

La suite après cette publicité

Il est d’ailleurs revenu plus en profondeur sur le cas De Jong, qui fait beaucoup parler en Catalogne en ce moment. Ces derniers temps, la presse l’annonce régulièrement sur le départ, ce qui a provoqué une sortie médiatique fracassante du joueur, habituellement calme : « je suis un peu en colère contre ce qu’écrit la presse. Des choses qui sortent ne sont pas vraies. N’avez-vous pas honte de ce que vous publiez ? (…) Je ne comprends pas pourquoi ils disent des choses qui sont des mensonges. Cela m’irrite.» Et on le sait, certains dirigeants du Barça ont voulu le vendre par le passé pour renflouer les caisses. Deco a logiquement volé au secours du joueur : « on ne va pas parler des conversations avec ses agents. Il est humain, et il peut s’énerver si quelque chose qui ne correspond pas à la réalité est dit. Moi je pense qu’il est content. C’est bien qu’il veuille gagner. On veut des joueurs qui veulent gagner ici, pas uniquement des joueurs qui veulent juste jouer ici. On espère qu’il sera là pour de nombreuses années ». Le message est passé.

Plus d'infos sur...

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité