OM : Pablo Longoria fait le point sur le mercato

Cengiz Ünder et Luan Peres étaient présentés ce lundi midi et Pablo Longoria, le président de l'Olympique de Marseille était présent. Il en a profité pour faire le point sur la suite du mercato marseillais.

Pablo Longoria à l'Orange Vélodrome lors de la présentation de Gerson
Pablo Longoria à l'Orange Vélodrome lors de la présentation de Gerson ©Maxppp
La suite après cette publicité

Huit. Huit recrues déjà pour l'Olympique de Marseille. Ce lundi, Cengiz Ünder et Luan Peres étaient devant les médias pour être présentés officiellement sous les yeux de Pablo Longoria. Justement, le président de l'OM, n'a pas chômé et continue de travailler. Ainsi, ce dimanche soir, nous apprenions que Pol Lirola et Daniel Wass pourraient bien poser leurs valises à Marseille très rapidement.

« Concernant la Fiorentina, c'est vrai qu'on est en train de discuter. Les temps sont lents. Il y a des situations où il faut accélérer et dans d'autres non. C'est comme toujours dans les négociations, il faut trouver le temps. Concernant Daniel Wass, on a un grand respect pour lui, j'ai été deux saisons avec lui et il y a un intérêt, qu'on a montré au joueur et on a transmis à Valencia. Ce sont des négociations difficiles. Il est enfin de contrat dans un an, ils ont essayé de prolonger. Il faut faire le tour des différents clubs et faire preuve de respect notamment pour Valence puisque j'y ai travaillé. Il faut que tout le monde regarde les possibilités pour faire une éventuelle transaction », a commencé par expliquer l'ex-directeur sportif.

Faut-il pour autant penser que le mercato de l'OM est terminé ? Loin de là : « combien de joueurs ? Ça dépend. On n'est pas complet encore, on est ouvert au marché ». Pour autant, pour le moment, il n'y aura pas d'arrivée de joueurs extracommunautaires dont Thiago Almada (Velez) sans vente : « sur les postes d'extracommunautaires, les quatre sont couverts avec Luan Peres, Luis Henrique, Gerson et Benedetto. Même si on voulait faire une opération avec un extracommunautaire on ne pourrait pas. On doit s'adapter ».

L'OM n'est pas obligé de vendre

Évidemment, aussi, il y aura des ventes. Celles de Benedetto et de Kamara notamment. « Benedetto est sous contrat avec nous. Il y a quelques clubs intéressés. On va attendre le temps des négociations avec les différents clubs. Je considère que c'est un peu compliqué », a expliqué Longoria avant de mettre une petite pression à Kamara : « c'est une question compliquée. Avoir des joueurs en fin de contrat, ce n'est pas une situation plaisante et spécialement quand le joueur vient du centre de formation. On finit toutes les conversations avec les dirigeants européens sur les discussions des joueurs en fin de contrat et la difficulté des clubs à faire des prolongations. Je n'aime pas avoir des joueurs en fin de contrat. C'est un signal qu'on doit envoyer aux clubs. Aucun joueur n'est au-dessus de l'institution. Il y a beaucoup de possibilités. Mais la position de l'OM c'est qu'on n’aime pas avoir des joueurs en fin de contrat dans la saison ».

Mais la question que tout le monde se pose c'est de savoir si l'OM doit vendre avant d'acheter et si le club est dans l'obligation de céder des joueurs. La réponse est non. « Avoir des obligations... C'est fort. Tous les clubs sont dans la nécessité de vendre des joueurs. Pratiquement 80% des clubs européens ont fini en rouge dans tous les bilans. Depuis le premier moment, vendre des joueurs ce n'est pas qu'une obligation économique, c'est aussi faire grandir le club économiquement et d'avoir un marché ambitieux. Il y aura des ventes partout. On a vu que le marché commençait à s'activer. Ce sera un marché avec des obligations. L'OM est un club où l'on vend pour cher . J'ai considéré qu'avoir trois joueurs en concurrence, c'est bien. Il faut savoir qu'il n'y a pas d'obligation, mais c'est nécessaire pour faire grandir le club », a-t-il conclu. Pablo Longoria n'est pas près de dormir !

Plus d'infos

Commentaires