Arnaud Kalimuendo commence à faire son trou au RC Lens

Buteur contre Dijon et Angers, Arnaud Kalimuendo est doucement en train de s'installer parmi les joueurs les plus utilisés à Lens. Un premier pari réussi pour l'attaquant prêté par le PSG.

Arnaud Kalimuendo célèbre son premier but en professionnel face à Dijon
Arnaud Kalimuendo célèbre son premier but en professionnel face à Dijon ©Maxppp

Si le Racing Club de Lens marque un peu le pas au cœur de cet automne, c'est tout le contraire d'Arnaud Kalimuendo. Le jeune attaquant prêté par le PSG cet été est en train de gagner tout doucement sa place dans l'effectif du promu. Titulaire pour la première fois lors de deux des trois derniers matchs, il en a profité pour débloquer son compteur chez les professionnels. Unique buteur face à Dijon (1-0), devenant au passage le 2e plus jeune buteur lensois au 21e siècle (derrière un certain Raphaël Varane), il a récidivé face à Angers (1-3), sans empêcher la défaite de son équipe cette fois.

La suite après cette publicité

En Bourgogne, il a profité de la terrible erreur d'Anthony Racioppi pour tacler le ballon et l'envoyer dans le but mais il a aussi réussi à sentir le coup en allant presser un gardien dans le doute. Face au SCO, c'est un tout autre registre. Il a bénéficié d'un amour de ballon fouetté dans la profondeur par Gaël Kakuta pour ajuster sa reprise et affirmer son sens du but. Sans un grand Paul Bernardoni, le joueur de 18 ans seulement aurait même pu s'offrir un doublé. En confiance, Kalimuendo a su profiter de l'absence d'Ignatius Ganago, blessé durant un gros mois, pour venir chatouiller la concurrence.

«Je sais que je peux faire encore mieux»

«C'est un bon cadre pour s'épanouir, assurait le renard des surfaces lors d'un point presse la semaine dernière. C'est un club familial qui donne beaucoup de conseils aux jeunes joueurs. (...) Je commence à prendre l'expérience et de la confiance auprès des autres. Ça se voit sur le terrain et sur mes performances. Je sais que je peux faire encore mieux et je vais essayer de le prouver à chaque fois que j'en aurai l'opportunité. Quand on a des facilités techniques avec certains joueurs, ça aide à s'intégrer et à se libérer. »

Le natif de Suresnes monte en régime dans une équipe qui cale légèrement en ce moment. Il a pu profiter de la dernière trêve internationale pour marquer ses deux premiers buts face à Anderlecht en amical et afficher ses progrès dans une équipe qui vise avant tout le maintien. Bosseur et plutôt discret, on le dit apprécié par les cadres du vestiaire. De quoi valider le choix de Franck Haise qui souhaitait sa venue chez les Sang-et-Or lors du dernier mercato. «Je le connais déjà depuis l’an passé car je l’avais vu jouer en Gambardella. Je l’ai un peu suivi depuis ce moment-là.»

Après une saison à 30 buts en 25 rencontres avec les U19 du PSG, Kalimuendo est en train de franchir le cap au niveau au-dessus. Pas du genre à tergiverser dans les 16m50, il sait aussi décrocher pour participer au jeu ou prendre la profondeur dans le 3-4-3 lensois. Son entente avec Sotoca et Kakuta a montré de belles promesses qu'il faut désormais confirmer. Après un nul face à Nantes et une défaite contre Angers, Lens (9e de Ligue 1) doit se remettre en ordre de bataille lors du déplacement ce week-end chez un Stade Rennais en manque de confiance.

Plus d'infos

Commentaires