PSG : Kezman explique son choix et charge Paul Le Guen !

La tumultueuse histoire d'amour entre le PSG et Mateja Kezman a pris fin hier après-midi. Soulagé d'avoir résilié son contrat, le buteur serbe s'est confié à L'Equipe et explique que le principal responsable de son échec se nomme Paul Le Guen.

Kezman critique Le Guen
Kezman critique Le Guen ©Maxppp

35 matches de Ligue 1, 5 buts et moins deux saisons complètes à son compteur. Tel est donc le triste bilan de Mateja Kezman au Paris Saint-Germain. Arrivé dans la capitale en grandes pompes en 2008, l'attaquant serbe n'a jamais su s'imposer chez les Rouge-et-Bleu. Placardisé aussi bien sous l'ère Le Guen que Kombouaré, l'ancien serial buteur du PSV a donc officiellement mis les voiles hier en résiliant son contrat en accord avec ses dirigeants.

La suite après cette publicité

Si les modalités de l'indemnité perçue par le joueur restent confidentielles, l'ex-Blue de Chelsea est désormais libre de s'engager avec le club de son choix. Une formation qui pourrait se situer au Qatar si l'on en croit L'Équipe. Bien qu'il ne confirme pas la rumeur, Kezman s'est néanmoins longuement livré dans une interview accordée au quotidien sportif. Un entretien dans lequel il explique tout d'abord son choix d'avoir mis un terme à son aventure parisienne.

« J'aurais pu attendre la fin de mon contrat et faire du shopping, mais ce n'est pas dans ma mentalité. Ma priorité c'est de jouer. J'ai faim de football. (...) Pendant longtemps, j'ai gardé espoir que les choses évoluent. Mais quand tu vois qu'on ne te fait pas jouer alors que les autres attaquants ne marquent pas un but, tu t'interroges. J'ai beaucoup de respect pour Mevlut et Guillaume, mais ils traversent une mauvaise passe. Dans les autres lignes, la concurrence existe. Pas en attaque visiblement. »

Forcément déçu de ne pas avoir pu triompher dans une formation aussi médiatisée, une équipe où il rêvait d'évoluer un jour, Kezman se montre acerbe et ampute son échec parisien à une personne en particulier, Paul Le Guen. « Je n'ai aucun mal à dire sur le PSG. Mais il y a une chose que je n'ai jamais comprise, c'est pourquoi le club ne me laissait même pas enchaîner cinq matches d'affilée, alors qu'il avait payé 5 M€ pour mon transfert et m'avait offert un gros contrat. En fait, quelqu'un a tout gâché. (…) Paul Le Guen. Avec lui, la donne était faussée dès le début. Avant que j'arrive, je n'étais pas son premier choix. Mais bon il avait dit oui à ma venue. Dès le premier jour, j'ai senti qu'il n'était pas heureux de m'avoir dans son groupe. »

Une relation tendue entre les deux hommes qui a conduit le joueur à commettre un geste qui lui vaudra d'être pris en grippe par les supporters parisiens : son jet de maillot en 2009 après la demi-finale de coupe de la Ligue perdue contre Bordeaux. « Trois jours après le match en Turquie (Kayserispor en 2008), on jouait à Saint-Étienne et, lors de l'opposition de la veille, il m'aligne avec les remplaçants... Je suis allé le voir pour lui demander quel était le problème avec moi. Il m'a dit : “C'est Jimmy Briand que je voulais, pas toi.” Dès lors, tout est devenu très compliqué, très tendu. Il me provoquait et j'ai commencé à bouillir. Au point que j'en arriverai à jeter mon maillot. » Soulagé d'avoir mis fin à ce calvaire, Kezman va maintenant pouvoir tenter de retrouver le sourire et faire ce qu'il aime : marquer des buts. Reste à savoir où.

Dans le même thème :

Officiel : le PSG se sépare de Mateja Kezman

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires