Arsenal : Mikel Arteta veut mettre 7 joueurs à la porte

Les Gunners veulent se séparer de plusieurs indésirables, afin de pouvoir affronter l'opération Ben White sereinement notamment.

Thomas Partey et Mikel Arteta lors de Manchester City-Arsenal
Thomas Partey et Mikel Arteta lors de Manchester City-Arsenal ©Maxppp

Albert Sambi Lonkonga et Nuno Tavares. Deux paris pour l'avenir réalisés par les Gunners, qui ont déboursé au total un peu plus de 25 millions d'euros pour le Belge et le Portugais, qui arrivent respectivement d'Anderlecht et de Benfica. Mais pour vraiment renforcer l'équipe de Mikel Arteta, les Londoniens ont ciblé d'autres joueurs a priori déjà opérationnels pour la Premier League, comme Ben White.

La suite après cette publicité

Mais forcément, il va falloir dégraisser. Pour l'instant, les Gunners ont surtout prêté des joueurs, comme le duo Guendouzi-Saliba parti à l'OM. La fin de contrat de David Luiz a aussi libéré de la masse salariale. Il faudra cependant vendre pour financer les opérations à venir, et Mikel Arteta aurait placé sept joueurs sur la liste des transferts selon le Daily Mail.

Du beau monde...

Sur cette liste noire, on retrouve plusieurs joueurs pour le moins cotés, comme l'international suisse Granit Xhaka, qui a fait des misères aux Bleus à l'Euro. Il est probablement le joueur le plus bankable de l'effectif, et José Mourinho souhaite l'attirer à Rome. Alexandre Lacazette est lui aussi une potentielle belle vente, d'autant plus que son salaire est conséquent. Le joueur sous contrat jusqu'en 2022 a été, une fois encore, annoncé du côté de l'Atlético ces derniers jours.

Willian est aussi considéré comme joueur en vente, avec une destination a priori exotique, comme la MLS. Hector Bellerin est aussi sur le départ, même si pour l'instant il n'y a pas eu énormément d'approches, notamment à cause de son salaire conséquent. Enfin, Sead Kolasinac, Lucas Torreira, après son prêt à l'Atlético, et Joe Willock complètent cette liste de joueurs indésirables qui a tout de même fière allure. Avis aux directeurs sportifs, il y a peut-être de jolis coups à faire !

Plus d'infos

Commentaires