Président en prison et au cœur d'un énorme scandale financier, mercato paralysé : Benfica en peine tempête

Placé en détention depuis plusieurs jours, Luis Filipe Vieira a dû renoncer à ses fonctions de président de Benfica. La crise gronde.

Luis Filipe Vieira, Jorge Jesus et Rui Costa lors de la présentation du second
Luis Filipe Vieira, Jorge Jesus et Rui Costa lors de la présentation du second ©Maxppp

Tremblement de terre à Benfica. Président depuis 2003, Luis Filipe Vieira a été obligé de rendre - au moins temporairement - son tablier. L'annonce a été faite par son avocat ce matin au Tribunal Central d'Instruction Criminelle de Lisbonne. «Benfica passe avant tout. Face aux évènements de ces derniers jours, dans le cadre de l'opération Carton Rouge, dans laquelle je suis directement visé, je suspends avec effet immédiat mes fonctions comme président du Sport Lisboa e Benfica tant que le temps de l'enquête. J'appelle tous les Benfiquistas à la sérénité dans la défense du nom de l'institution Benfica», a-t-il déclaré.

La suite après cette publicité

L'homme fort du club lisboète, 72 ans, doit passer la main parce qu'il est incarcéré depuis mercredi dans le cadre de l'opération carton rouge. L'enquête est en cours et ce dernier est suspecté d'être impliqué dans des transactions à hauteur de 100 M€ ayant lésé son propre club donc, mais aussi l'État et deux établissements financiers : le Banco Espirito Santo et Novo Banco. On parle là de suspicions d'escroquerie qualifiée, d'abus de confiance aggravés, de falsification de documents, de blanchiments de capitaux et de fraude fiscale qualifiée.

Rui Costa pour assurer l'intérim dans la tempête

Selon A Bola, les supposées manœuvres du patron auraient coûté plus de 2,5 M€ au club. Cet argent serait sorti des caisses de l'écurie lisboète pour payer des commissions sur des transferts à un agent, sur les comptes de ses sociétés, certaines étant offshores et fuyant donc aux obligations fiscales. Ces dernières rétribuaient ensuite un certain montant aux entreprises du groupe de LFV, comme Promotav e Votion, via des comptes dans d'autres paradis fiscaux via un schéma bien rôdé. Les transferts de Derlis González, Cláudio Correa et César Martins seraient notamment concernés par cette enquête de très grande ampleur.

Les autorités réclament que la détention préventive se poursuive jusqu'à ce que l'intéressé soit entendu et que la lumière soit faite sur cette affaire, dans laquelle sa femme et sa fille sont également suspectées et à laquelle Rui Pinto, lanceur d'alerte avec les célèbres Football Leaks, participe activement, assure de son côté Record. Pour les pensionnaires du Estadio da Luz, les répliques de cette terrible secousse sont énormes. Dans l'urgence, Rui Costa, vice-président et directeur sportif, devrait prendre, à 49 ans, les rênes du club pour assurer l'intérim et gérer les affaires courantes.

Une urgence sportive au second plan

Mais il ne s'agira là que d'une solution provisoire. Les statuts prévoient en effet la tenue d'élections si la culpabilité de Vieira se confirmait. Certains candidats commencent d'ailleurs déjà à s'échauffer le long de la ligne de touche. João Noronha Lopes et Rui Gomes da Silva, candidats battus lors des dernières élections d'octobre 2020, pourraient revenir sur le devant de la scène. Diogo da Silveira et Manuel de Brito pourraient également suivre, explique Record. Cette crise institutionnelle a évidemment des répercussions sur le plan sportif.

Le mercato estival de Benfica se retrouve en effet «congelé» (comprendre paralysé) alors que certains dossiers chauds étaient bien avancés. On pense notamment au recrutement du milieu international portugais João Mario (28 ans) en provenance de l'Inter. La situation est également à l'arrêt dans le sens des départs, alors que certains éléments, comme Chiquinho (25 ans) ou Gabriel (27 ans), espérait sceller rapidement leur avenir. Jorge Jesus, qui sort d'une saison très compliquée pour son retour au club, se serait sans doute bien passé de ça, lui qui doit préparer son équipe à deux tours préliminaires pour se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions...

Plus d'infos

Commentaires