Valence : Gonçalo Guedes est sur un petit nuage

L'ailier portugais réalise un début de saison canon avec Valence. Ce week-end encore, il a fait fort.

Gonçalo Guedes et Carlos Soler
Gonçalo Guedes et Carlos Soler ©Maxppp
La suite après cette publicité

Il y a quelques mois, il aurait semblé invraisemblable d'imaginer Valence en tête de la Liga. Et pourtant, les Ches caracolent bien devant au classement, à égalité de points avec le Real Madrid et l'Atlético. Certes, il n'y a eu que quatre journées de disputées, ce qui est encore tôt pour tirer des bilans définitifs, mais les pensionnaires de Mestalla sont la bonne surprise de ce début de saison, après un été pourtant assez calme et une équipe qui a peu bougé.

Comment expliquer que les treizièmes de la dernière édition de Liga jouent maintenant les premiers rôles et affichent un visage totalement différent sur les pelouses ? L'arrivée sur le banc de touche de Pepe Bordalas, l'ancien coach de Getafe, y est forcément pour beaucoup. L'équipe est bien plus solide, et affiche surtout une facilité déconcertante à faire mal avec le ballon, ce qui peut en surprendre plus d'un, puisque l'Espagnol a la réputation d'être un coach plutôt défensif. Il faut aussi signaler - et tout est probablement lié - que les individualités sont en forme, à l'image de Carlos Soler, mais aussi de... Gonçalo Guedes.

Il est en feu !

Après une saison dernière très moyenne, et plusieurs exercices marqués par les pépins physiques, il rayonne. Il faut savoir que cet été, des offres intéressantes, de Séville notamment, sont arrivées sur la table de la direction. Mais Bordalas a demandé à ses supérieurs de tout refuser, conscient que, même s'il n'était pas dans une bonne dynamique, l'ancien Parisien pourrait être un élément majeur de l'équipe. Et il ne s'est pas trompé. Le Lusitanien affiche 2 buts et 1 passe décisive au compteur en 4 journées de Liga. On pourrait même lui attribuer trois réalisations, puisque ce week-end, un des buts de Valence, comptabilisé comme but contre son camp d'Osasuna, provenait d'un centre/tir du Portugais légèrement dévié par un défenseur.

Au delà des statistiques, c'est surtout cette sensation de danger permanent dès qu'il touche le ballon devant qui est intéressante et ravit tout le monde du côté de Mestalla. « La joie de Guedes », titre par exemple AS ce lundi matin, mettant en avant le bonheur et la confiance pleine qu'a le Lusitanien en ce moment. Ce n'est pas un hasard si on le revoit tenter des actions individuelles ou ces lourdes frappes de l'extérieur de la surface dont il a le secret. Pep Bordalas est aussi souvent cité comme une des raisons de la forme du Portugais en Espagne. Très rigoureux et exigeant, il parvient à tirer le meilleur de ses troupes. Guedes ne déroge pas à la règle. Avec l'ancien du Benfica à ce niveau, bien accompagné par d'autres éléments comme Soler ou José Luis Gaya, Valence peut vivre une saison bien moins galère que prévu...

Plus d'infos

Commentaires