PSG, Naples : Khvicha Kvaratskhelia pose ses conditions

Par Dahbia Hattabi
3 min.
Khvicha Kvaratskhelia sous les couleurs de Naples @Maxppp

Ciblé par le Paris Saint-Germain, Khvicha Kvaratskhelia ne partira pas aussi facilement de Naples. Le président Aurelio De Laurentiis compte bien mettre tout en œuvre pour le retenir. Mais le Géorgien a des exigences concernant son avenir.

Par le passé, l’axe Paris-Naples a déjà fonctionné à plusieurs reprises. Ezequiel Lavezzi, Edinson Cavani ou encore Fabian Ruiz ont quitté les Partenopei pour rejoindre les Franciliens, avec plus ou moins de succès. Cet été 2024, les pensionnaires du Parc des Princes pourraient encore piocher chez les Napolitains. Depuis plusieurs mois, le nom de Victor Osimhen est cité dans la capitale. Il serait l’un des joueurs ciblés pour compenser le départ libre de Kylian Mbappé cet été. Mais l’attaquant, dont le prix a été fixé à 130 M€ par son club, aurait une préférence pour la Premier League. Il est d’ailleurs dans les petits papiers de Chelsea. De son côté, le PSG n’en ferait pas forcément une priorité. Tout le contraire de Khvicha Kvaratskhelia.

La suite après cette publicité

La semaine dernière, la Gazzetta dello Sport a révélé que Luis Enrique est un grand fan du joueur et qu’il en a fait sa priorité. Dans la foulée, RMC Sport a précisé que le clan Kvara et les dirigeants parisiens avaient échangé en Italie et que les premières discussions avaient été positives. Le Géorgien serait même emballé par le projet du PSG. De son côté, Le Parisien a évoqué un prix de vente de 80 M€. Mais rapidement, nous vous avons expliqué en exclusivité sur notre site qu’Aurelio De Laurentiis, le président de Naples, ne faciliterait pas la vie des champions de France. En effet, il n’a pas l’intention de se séparer de son joueur de 23 ans, lui qui n’a jamais vendu un crack avant qu’il ait passé au moins 3 ans au club.

À lire PSG : Bradley Barcola répond à Daniel Riolo

Un gros salaire, un projet attrayant et un avenir à régler rapidement

De plus, nous vous avons révélé que l’idée d’ADL est de prolonger le contrat de Kvaratskhelia. Ce dernier, qui perçoit un salaire de 1 million d’euros net par an, pourrait toucher 6 millions d’euros nets annuels. Naples inclurait également une clause libératoire estimée à 150 millions d’euros. Ce mardi, la Gazzetta dello Sport va dans le sens de nos informations et indique que le président du Napoli veut "résister à la super offre" à venir du PSG. La publication au papier rose précise qu’une première réunion a eu lieu entre le clan Kvara et les dirigeants italiens. De Laurentiis compte lui offrir un salaire de 4 M€ par an tout en insérant une clause libératoire.

La suite après cette publicité

Mais le Géorgien espère au minimum 5 M€ nets, plus des bonus, afin de prolonger son bail qui court actuellement jusqu’en juin 2027. Un nouveau rendez-vous est prévu prochainement. La GdS ajoute que tout est possible dans ce dossier car le PSG a les moyens pour recruter le joueur et que Naples, qui a vécu une saison compliquée, peut faiblir si une offre comprise entre 120 et 130 M€ arrive cet été. Ce serait plutôt 150 M€ d’après nos informations. De son côté, le joueur de 23 ans n’est pas contre continuer à Naples mais il souhaite que son club lui propose un projet clair et gagnant, en plus d’une augmentation de salaire. De plus, la GdS assure que Khvicha Kvaratskhelia veut se rendre à l’Euro 2024 en ayant réglé la question de son avenir. Il veut vivre un tournoi et un été au calme et trancher vite sur son futur. Le PSG, qui a de l’argent et un projet attrayant qui le séduit, et Naples sont prévenus.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité