Mattia De Sciglio, la botte secrète de l'OL

Après avoir fait toute sa carrière en Italie, Mattia De Sciglio s'est décidé à passer de l'autre côté des Alpes cette saison. Prêté par la Juventus, le défenseur âgé de 28 ans est en train de découvrir l'OL et la Ligue 1. Une nouvelle expérience qui semble plutôt lui plaire jusqu'à présent.

Mattia De Sciglio à l'entraînement de l'OL
Mattia De Sciglio à l'entraînement de l'OL ©Maxppp

Un rendez-vous manqué. Entre Mattia De Sciglio et la France, l'histoire aurait pu débuter en janvier dernier. A ce moment, le Paris Saint-Germain et la Juventus discutaient très sérieusement d'un échange entre le polyvalent latéral italien et Layvin Kurzawa, qui était en fin de contrat le 30 juin 2020. Alors que le deal était en bonne voie, tout a capoté. Maurizio Sarri, entraîneur des Bianconeri à l'époque, avait mis son véto, assurant avoir encore besoin de Mattia De Sciglio, dont le profil lui offrait plus de possibilités. De plus, la Juve estimait la valeur de son défenseur, encore sous contrat jusqu'en 2022, supérieure à celle de l'international tricolore. Les Turinois demandaient donc une somme supplémentaire en plus de leur joueur.

La suite après cette publicité

Un rendez-vous manqué avec le PSG, mais pas avec l'OL

Tout cela a donc fini par faire échouer cet échange. Un épisode sur lequel l'international italien est revenu dans un entretien accordé à OLTV. «Je ne sais pas pourquoi le transfert a échoué. On a beaucoup parlé de ça, surtout au mois de janvier où j'étais assez proche du Paris Saint-Germain. Mais au dernier moment, il n'y a pas eu d'accord entre la Juventus et le Paris Saint-Germain. Donc l'opération a capoté.» Mais le club de la capitale a de nouveau activé cette piste le 18 septembre dernier. Le Corriere dello Sport expliquait que Leonardo songeait à lui pour venir compenser la blessure de Juan Bernat. Mais c'est bien Lyon qui a réussi à l'attirer dans ses filets le 5 octobre, en toute fin de mercato. Un coup surprise sorti de la botte magique des Gones dans le money time du mercato.

«J'ai choisi l'OL car Lyon m'a tout de suite prouvé sa volonté de me prendre. L'OL a cru en moi. Cette confiance que m'a apporté l'OL, c'est vraiment ce qui m'a poussé à accepter tout de suite ce prêt. C'était également le moment pour moi de tenter l'expérience à l'étranger», a expliqué le joueur né à Milan sur OLTV, avant de poursuivre : «je prends cette saison avec l'objectif de me relancer et de retrouver de la continuité que j'avais auparavant. Continuité que je n'ai pas pu retrouver la saison passée. Je prends cette nouvelle étape avec beaucoup d'enthousiasme et j'ai également en vu le prochain Euro qui aura lieu en juin (2021). J'espère faire de grandes choses avec l'OL pour y participer. Je donnerai mon maximum pour aider l'OL à atteindre ses objectifs cette saison. Après, je ne sais pas. Peut-être que je resterai ici, peut-être que je retournerais en Italie. Pour le moment, je n'en ai aucune idée.»

Retrouver du temps de jeu et la Squadra Azzurra

Prêté par la Juventus sans option d'achat, Mattia De Sciglio compte donc mettre son temps à Lyon à profit pour retrouver du temps de jeu et tenter de faire son retour en Squadra Azzurra. Le latéral aux 39 capes n'a, en effet, plus été appelé en sélection depuis le 11 juin 2019. Ce jour-là, il avait joué 25 minutes lors de la victoire 2 à 1 face à la Bosnie-Herzégovine. Autant dire que l'ancien de l'AC Milan a une folle envie de défendre à nouveau les couleurs de l'Italie et de se faire une place dans le groupe qui disputera l'Euro en 2021. Mais avant de penser à cela, il lui faut s'imposer à l'OL. Un club où Rudi Garcia, avec lequel il échange parfois en Italien, a tout de suite dit tout le bien qu'il pensait de lui.

«Mattia de Sciglio est au-dessus techniquement et dans son intelligence de jeu, cela se voit tout de suite», avait expliqué le technicien tricolore. Mais, pour le moment, Mattia De Sciglio n'a pas eu beaucoup l'occasion de s'exprimer depuis qu'il a posé le pied sur le sol lyonnais. Arrivé juste avant la trêve internationale d'octobre, il a dû patienter avant de faire ses débuts sous le maillot rhodanien. Le 18 octobre, il était entré en jeu face à Strasbourg. Le temps pour lui de jouer 18 minutes, alors que son équipe s'était imposée 3 à 2. Une semaine plus tard, il entrait de nouveau en jeu face à Monaco (victoire 4-1). Il avait passé une dizaine de minutes sur la pelouse du Groupama Stadium.

De Sciglio se sent bien à Lyon

Depuis, plus rien. Lors du déplacement à Lille (1er novembre, 1-1), le numéro 22 de Lyon n'était pas dans le groupe car il était malade. Une semaine plus tard, le 8 novembre, celui qui attendait avec impatience de disputer le derby n'était pas de la partie car de nouveau malade d'après l'OL. Il devra donc profiter de la trêve de novembre pour continuer à travailler, s'adapter pour enfin retrouver les terrains de Ligue 1 avec les Gones. Des Gones avec lesquels il échange parfois en français et avec lesquels il se sent plutôt bien comme il l'a avoué au site officiel de l'OL.

«Je suis très content d'être ici, d'être dans un grand club comme l'Olympique Lyonnais qui a écrit l'histoire du football en France. C'est une grande équipe. On voit la grandeur de l'OL grâce à son organisation, à l'équipe qui est en place. C'est une formation jeune mais très forte. On le voit aussi à travers le stade, le centre de formation, le centre d'entraînement. Tout ça fait que Lyon est un grand club. Je suis très heureux de vivre cette expérience en France, hors d'Italie. C'est une expérience qui sera positive pour moi et qui va me permettre de grandir en tant que joueur ainsi qu'en tant que personne.» Le bonheur est visiblement dans le prêt pour Mattia De Sciglio !

Plus d'infos

Commentaires