Alphonse Areola juge ses débuts à Fulham et en Premier League

Prêté par le Paris SG cet été, Alphonse Areola découvre les joies de la Premier League avec Fulham. Et malgré des débuts difficiles, le champion du monde 2018 semble apprécier.

Alphonse Areola sous les couleurs de Fulham
Alphonse Areola sous les couleurs de Fulham ©Maxppp

Nouvelle capitale pour Alphonse Areola cette saison. Après Paris et Madrid, le portier découvre Londres. Prêté à Fulham, promu en Premier League, cet été, l'international tricolore (3 capes), toujours sous contrat avec le PSG jusqu'en juin 2023, entame un nouveau chapitre de sa carrière dans un nouvel environnement. Ses débuts n'ont pas été de tout repos, puisque son équipe et lui avaient encaissé 7 buts pour ses deux premières sorties en championnat (4-3 contre Leeds et 0-3 face à Aston Villa).

La suite après cette publicité

Pas de quoi miner le moral du champion du monde 2018. «Je viens ici tous les jours avec le sourire, heureux de travailler, de travailler dur. (...) Je suis heureux d’être là et de profiter de mon temps ici. Je suis heureux de retrouver la compétition et le rythme, je n’ai pas beaucoup joué la saison dernière, alors je prends du plaisir. J’essaie de faire de mon mieux, nous n’avons pas les résultats escomptés pour l’instant, mais nous progressons. Nous nous battrons jusqu’au bout. J’ai fait de beaux arrêts contre Wolverhampton et West Ham, mais je préfère gagner. C’est bien de faire mon travail, mais je préfère que l’équipe gagne», a-t-il confié aux médias officiels des Cottagers.

Des statistiques individuelles plutôt bonnes

Titulaire indiscutable (8 fois depuis son arrivée, toutes compétitions confondues), le gardien affiche des statistiques correctes malgré les prestations des siens (4e au classement des nombres d'arrêts, 2e au classement des dégagements au poing et 4e au classement des sorties aériennes selon la Premier League), croit en son équipe, actuelle 17e au classement, avec 4 petits points pris en 8 journées et la 4e plus mauvaise défense du Royaume (15 buts encaissés, 12 pour Areola). «Nous devons toujours progresser, nous avons besoin de travailler et nous devons nous donner à fond et motiver tout le monde pour aller chercher des clean-sheets», a-t-il lâché.

Cette mentalité, les hommes de Scott Parker en auront bien besoin car les prochaines s'annoncent chargées, avec des rendez-vous face à Everton, Leicester, Liverpool et Manchester City, tous candidats aux premières places. «Nous avons des matches compliqués qui arrivent, nous les préparons comme il faut. Ce seront de bons challenges. Ce sont de grandes équipes, mais nous devons nous battre, c’est tout», a-t-il conclu. L'occasion pour Alphonse Areola de valider ses débuts encourageants et les progrès de son équipe, mais aussi de briller et être décisif face aux meilleurs attaquants du championnat pour, qui sait, se rappeler au bon souvenir d'un certain Didier Deschamps...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires