FC Nantes : les coulisses de la folle soirée des Canaris !

Par Valentin Feuillette
4 min.
Jocelyn Gourvennec sur le banc de touche @Maxppp

Après une semaine folle marquée par un changement d’entraîneur, le FC Nantes a connu une drôle de soirée ce samedi soir à la Beaujoire. Malgré une préparation tronquée par l’arrivée d’un nouveau tacticien, les Canaris ont réalisé l’exploit de faire chuter l’OGC Nice (1-0), lors de la 14ème journée de Ligue 1.

Une victoire pour rebondir. Telle est la meilleure philosophie possible pour une équipe de sport. Malgré un solide début de saison, la direction nantaise, portée par le président folklorique Waldemar Kita, a décidé plus tôt dans la semaine de changer d’entraîneur sur le banc des Canaris. Un choix curieux alors que Nantes réalisait un solide début de saison : «Le FC Nantes annonce la suspension des fonctions d’entraîneur de l’équipe professionnelle de Pierre Aristouy et de son staff à compter de ce matin. Le club annoncera dans la journée le nom de son remplaçant. Le FC Nantes tient tout particulièrement à remercier Pierre Aristouy et son staff qui ont mis toutes leurs qualités humaines et leur talent au service du club. Appréciés de tous, ils auront notamment permis au club de se maintenir en fin de saison dernière», a annoncé le FC Nantes via un communiqué officiel mercredi matin.

La suite après cette publicité

«Le FC Nantes annonce la nomination de Jocelyn Gourvennec (51 ans) comme entraîneur principal du groupe professionnel, à compter de ce mardi 29 novembre 2023. Le technicien s’est engagé jusqu’à la fin de la saison 2023-2024 avec le club des bords de l’Erdre, plus une année en option», était-il écrit le même jour sur le site officiel du club pour annoncer l’arrivée de l’entraîneur breton sur le banc nantais. La semaine a été bien mouvementée sur tous les plans du FC Nantes. En effet, le lendemain du changement hiérarchique, Ignatius Ganago a été gravement touché au genou, sorti sur blessure le week-end dernier face au Havre (0-0). Un pépin physique assez grave qui va éloigner l’attaquant camerounais jusqu’à la fin de la saison. Une nouvelle information que le groupe professionnel a dû encaisser cette semaine. Le tout avant de recevoir à la Beaujoire l’OGC Nice, pour la 14ème journée de Ligue 1. Une équipe en grande forme et surtout toujours invaincue en championnat avec l’une des meilleures défenses d’Europe.

À lire Ligue 1 : Jonathan David offre un succès précieux au LOSC à Reims

Une précieuse victoire !

Ce samedi soir à la Beaujoire, Nantes a sorti une grande prestation, regardant droit dans les yeux les Aiglons de Francesco Farioli. Dominant même leurs opposants sur certaines séquences de la rencontre, les Canaris ont verrouillé un succès très important (1-0) pour rester dans la course à l’Europe et ainsi installer tous les ingrédients adéquats à un solide projet : «C’est un match complet face à une très belle équipe de Nice. On avait des consignes claires avant le match, être dynamique et avoir de la confiance car on est une bonne équipe. On les a trop respecté au cours des premières minutes. On a eu une première occasion avec Moustafa et ont s’est redonné confiance pour la suite. Sur son but : On avait les consignes du coach qui disait qu’ils laissaient beaucoup d’espace en retrait. Quand Simon me l’a donné, j’ai regardé derrière moi et j’ai vu Moussa lancé. C’était un beau but. C’est vrai que ça faisait 4 semaines qu’on était pas très bien. Mais on est la même équipe qui a fait un mois d’octobre fantastique. On avait perdu la confiance et on a su la retrouver. On est une bonne équipe», a déclaré Pedro Chirivella au micro de Canal +.

La suite après cette publicité

Grâce à une réalisation rapide de Florent Mollet (25e), le FC Nantes a mis à une série noire dans un contexte pas simple alors qu’un supporter nantais a été poignardé au marge de la rencontre. Les hommes de Jocelyn Gourvennec ont obligé les Aiglons à courir derrière le score pour la première fois de l’exercice, mettant ainsi fin à leur série de 13 matches sans être menés, déjà un record absolu dans l’histoire de la L1 : «C’est un match important pour nous, on sort d’une série où c’était assez compliqué, on n’arrivait pas à enchaîner. On savait aussi que Nice était très solide et que c’était très compliqué de les jouer mais on savait aussi qu’ils allaient perdre à un moment dans la saison. On a cru en nous et c’est un bon match collectif qui nous a permis de prendre les 3 points. Je me suis très bien senti sur ce match, c’est de mieux en mieux, ça permet de faire des performances comme ça. Après ce n’est pas une fin en soi, il faut continuer de travailler pour que ça se poursuive. Mes arrêts ? C’est ce qu’on demande aux gardiens d’être décisifs au moment où l’équipe commet des erreurs, j’ai réussi à faire les arrêts et c’est bien pour l’équipe», s’est réjoui le gardien Alban Lafont. Les Canaris, provisoirement à la 8ème position du championnat, essayeront d’enchaîner contre le Paris Saint-Germain au Parc des Princes samedi prochain en Ligue 1.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité