Le FC Barcelone cherche déjà à vendre Martin Braithwaite

Arrivé en tant que joker après la fin du mercato d'hiver, l'attaquant danois Martin Braithwaite est déjà poussé vers la sortie par le FC Barcelone.

Martin Braithwaite sous le maillot du FC Barcelone
Martin Braithwaite sous le maillot du FC Barcelone ©Maxppp

Le FC Barcelone, encore déçu d'avoir laissé filer le titre au profit du Real Madrid, se projette déjà sur de nouveaux objectifs. La Ligue des Champions, d'abord, avec un 8e de finale retour à disputer contre Naples (1-1 à l'aller). Le mercato, ensuite, avec de nombreux dossiers chauds ouverts. Le secteur offensif blaugrana sera l'un des chantiers prioritaires du marché estival. Lionel Messi, Luis Suarez et Antoine Griezmann semblent intouchables.

La suite après cette publicité

Une sérieuse zone d'ombre entoure l'avenir d'Ousmane Dembélé, pas encore revenu à la compétition après sa longue blessure, ou encore Martin Braithwaite. Arrivé en tant que joker médical le 20 février, l'attaquant de 29 ans pourrait d'ailleurs déjà être poussé vers la sortie, annonce Mundo Deportivo. Le quotidien sportif espagnol assure que la direction catalane cherche un point de chute à l'international danois (39 sélections, 7 réalisations), espérant récupérer son investissement hivernal (18 M€).

Déjà sacrifié...

L'idée est la suivante : faire de la place aux jeunes de La Masia (Ansu Fati, Riqui Puig et Alex Collado), aux cibles offensives estivales (Lautaro Martinez de l'Inter Milan, Neymar du Paris SG et autres Pierre-Emerick Aubameyang d'Arsenal) mais aussi aux recrues déjà bouclées qui débarqueront effectivement pour la saison prochaine (Pedri et Trincão respectivement prêtés à Las Palmas et Braga jusqu'à la fin de l'exercice) en "sacrifiant" l'ancien Bordelais, sous contrat jusqu'en juin 2024.

Il faut dire que son bilan (11 apparitions en Liga, 1 but) n'a pas forcément convaincu le staff et la direction, malgré un comportement irréprochable. S'ils ne trouvent pas preneur, les pensionnaires du Camp Nou sont disposés à le prêter une saison, voire à le conserver en l'absence de propositions concrètes. Mais Martin Braithwaite et le marché sont prévenus, la tendance est plutôt à un départ.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires