Exclu FM Ligue 1

Séville : Youssef En-Nesyri a dit oui à l’OGC Nice

Par Hanif Ben Berkane
2 min.
Les joueurs du Maroc célèbrent leur victoire face au Portugal @Maxppp

Plan B de l’OGC Nice en cas d’échec de la piste menant à Terem Moffi, Youssef En-Nesyri a déjà donné son accord pour rejoindre la Ligue 1.

En Ligue 1, depuis quelques jours, les clubs s’activent pour tenter de se renforcer considérablement sur le marché des transferts. C’est le cas de l’OGC Nice qui entame une mini-révolution après s’être séparé de Lucien Favre récemment. L’objectif est clair : enregistrer de vrais renforts pour remonter la pente en championnat. Dans ce sens, le défenseur burundais Youssouf Ndayishimiye de Basaksehir devrait débarquer dans les prochains jours pour renforcer le secteur défensif des Niçois contre une somme de 10M€ (plus 2,5M€ de bonus). Mais le gros chantier est surtout en attaque.

La suite après cette publicité

Ces derniers jours, la direction niçoise a de quoi faire. D’abord dans le sens des départs puisque ce n’est un secret pour personne, Andy Delort est en partance et veut absolument rejoindre le FC Nantes. L’international algérien a d’ailleurs décidé de sécher l’entraînement pour forcer son départ. Pour pallier son départ, Nice a ciblé l’attaquant de Lorient Terem Moffi. Le Nigérian veut rejoindre Nice mais il n’y a toujours pas d’accord entre Lorient et la direction niçoise. Et ce vendredi nous vous révélions que Nice avait activé la piste Youssef En-Nesyri (25 ans) en cas d’échec avec Moffi.

À lire L’OM fixe le prix de départ de Jonathan Clauss !

Jorge Sampaoli n’apprécie pas son profil

Selon nos informations, les négociations avancent très bien entre le joueur et l’OGC Nice. Mieux encore, l’international marocain a déjà donné son accord au club de la Côte d’Azur et veut rejoindre la Ligue 1. Du côté du Séville FC, on ne fera pas tout pour conserver l’attaquant qui a inscrit 7 buts cette saison (aucun en Liga). Loin de là. Le nouvel entraîneur Jorge Sampaoli n’apprécie pas du tout son profil et n’est pas contre s’en séparer. Même chose pour la direction sévillane qui a besoin de liquidité et qui veut donc le vendre. L’actuel 19e de Liga ne sera pas gourmand pour son joueur sous contrat jusqu’en juin 2025.

La suite après cette publicité

Estimé à environ 15 millions d’euros, il représente une opération beaucoup plus simple financièrement pour l’OGC Nice qui commence à s’activer très sérieusement sur ce plan B. Car devant la lenteur des négociations avec Lorient dans le dossier Terem Moffi qui dure depuis plusieurs jours déjà, la direction niçoise pourrait être tentée de passer à l’action avec le Marocain pour rapidement conclure son mercato en attaque et se focaliser rapidement sur la suite de la saison. Nice ne veut pas s’éterniser trop longtemps. Les prochaines heures risquent d’être décisives.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité