OM : André Villas-Boas répond aux supporters et accable les médias

Alors que des supporters avaient mis la pression sur les joueurs de l'OM à leur sortie du centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus avant la rencontre face à Nantes, André Villas-Boas est revenu sur cet incident après la victoire des siens (3-1). Le message est passé.

André Villas-Boas lors d'un entraînement de l'OM
André Villas-Boas lors d'un entraînement de l'OM ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'OM traverse une phase difficile. Si les choses vont plutôt bien en championnat, en Ligue des Champions, les Marseillais affichent un bilan catastrophique : 0 victoire et 0 but marqué après quatre journées européennes. Et dans un club avec une telle histoire, forcément, ça ne passe pas vraiment. D'après les informations de Téléfoot et comme le montrent de nombreuses images partagées sur les réseaux sociaux, des supporters ont bloqué le bus des Phocéens avant le duel face à Nantes ce samedi alors que les Marseillais s'apprêtaient à quitter le centre d'entraînement RLD en direction du stade Orange Vélodrome. André Villas-Boas et Steve Mandanda seraient descendus pour parler avec les fans.

La Provence ajoutait même quelques instants plus tard que des joueurs avaient été insultés pour leurs performances consternantes. Principales cibles des supporters de l'OM : Florian Thauvin et Dimitri Payet. Un coup de pression à l'initiative des Fanatics explique le média marseillais. A leur arrivée, les joueurs ont également pu observer, dans le virage nord, une banderole sur laquelle il était écrit « On se met à votre niveau : on ne fait plus rien ». Un message hostile quelques jours après un quatrième revers en Ligue des Champions sur cette même pelouse, contre Porto (0-2). Sur le terrain, les joueurs ont répondu présent.

AVB dit avoir compris la grogne des supporters et se dédouane

Incriminés, Florian Thauvin et Dimitri Payet ont inscrit les deux premiers buts olympiens lors de la victoire nantaise (3-1). De quoi calmer la grogne des supporters ? Pas si l'on en croit les derniers messages postés par la Vieille Garde du CU 84, autre mouvement présent au Vélodrome. «Il faudra bien plus qu’une victoire pour vous racheter, sans oublier les dirigeants», postaient-ils sur Twitter après la rencontre. A son terme, le coach olympien a également été invité à évoquer les échanges qui ont eu lieu avant le match de cet après-midi. Interrogé sur les tensions d'avant-match avec les supporters sur RMC Sport, André Villas-Boas dit avoir "compris le message".

«J'étais plus préoccupé par le fait d'arriver tard, sincèrement. On a compris le message. J'ai essayé de dire aux supporters de ne pas entrer dans l'excitation des médias, pour nous laisser un peu travailler. Un peu de patience, on est bien en championnat. Evidemment, les supporters ont demandé un peu plus de jeu, de contenu, il faut chercher ça. J'espère qu'ils sont contents aujourd'hui. Mais la victoire, c'est le plus important pour moi. Il faut du temps, il faut laisser les personnes travailler. On a bien conscience de les avoir déçus en Ligue des Champions mais on ne peut pas entrer dans l'excitation transmise par le monde des médias», a expliqué le coach portugais, pointant les médias comme principaux responsables des lacunes de l'OM.

Plus d'infos

Commentaires