Ligue 1 : l'OL s'en sort bien contre Brest et prend provisoirement la tête

Pour débuter cette 26e journée de Ligue 1, l'Olympique Lyonnais est allé s'imposer sur la pelouse du Stade Brestois 29 (3-2) pour prendre la première place en attendant le match du LOSC dimanche. Mais les Gones, qui menaient 3-0 à la pause, ont eu chaud en seconde période.

Houssem Aouar et Memphis Depay en pleine célébration à Brest
Houssem Aouar et Memphis Depay en pleine célébration à Brest ©Maxppp

Renouer avec la victoire pour s'installer provisoirement sur le trône. Telle était la mission de l'Olympique Lyonnais ce mercredi soir sur la pelouse du Stade Francis-Le Blé, contre le Stade Brestois 29. En ouverture de cette 26e journée de Ligue 1, le club rhodanien devait se reprendre après sa défaite contre Montpellier, afin de prendre la première place au LOSC, opposé à Lorient dimanche. En face, le SB29 était à la recherche de son dixième succès de la saison en championnat.

La suite après cette publicité

La grosse boulette de Cibois

Avec énormément de vent, les Brestois démarraient très bien cette rencontre avec cette frappe de Faivre qui obligeait Lopes à s'envoler au bout de quelques secondes (1ère). Derrière, le portier portugais devait encore s'employer sur un coup de tête de Mounié (3e). Déjà bousculés, les Gones n'exerçaient pas un énorme pressing et ne se montraient pas dangereux. Et Cibois les aidait... Pressé par Paqueta, le gardien du SB29 ratait son crochet et voyait le Brésilien lui chiper le ballon pour marquer dans le but vide (9e, 0-1).

Mais les Brestois enchaînaient les erreurs. Sous la pression de Mendes, Lasne perdait le ballon et Depay trouvait Aouar pour le but du break (29e, 0-2). Les hommes de Rudi Garcia devenaient de plus en plus dangereux et la tête de Toko Ekambi ne passait pas loin (37e). Finalement, avant la pause, l'OL prenait le large. Cibois se jetait et fauchait Memphis dans la surface. Le Néerlandais prenait le ballon et transformait pour le 3-0 (44e). Une première période cruelle pour des Brestois qui avaient bien débuté.

Brest a poussé jusqu'au bout

En deuxième période, les joueurs d'Olivier Dall'Oglio devaient rapidement réagir pour relancer ce match et Chardonnet s'en chargeait. D'un coup de tête, le défenseur brestois réduisait l'écart (53e, 1-3). Néanmoins, les Lyonnais ne tremblaient pas et restaient dangereux avec cette opportunité pour Toko Ekambi (55e). Toujours dans la surface brestoise, c'était au tour de Depay de manquer un but puisque le capitaine lyonnais butait sur Cibois (61e). De l'autre côté du terrain, Mounié offrait une frayeur aux Gones (69e).

Et après un poteau trouvé par Depay (73e), le Stade Brestois 29 revenait encore dans cette partie. Lancé dans la profondeur par Chardonnet, auteur d'une magnifique ouverture, Cardona venait défier Lopes et remportait son duel d'une frappe du droit (75e, 2-3). Alors forcément, les Brestois poussaient pour égaliser mais les Gones restaient concentrés défensivement pour contrer les tentatives adverses, notamment celles de Mounié. Cibois réalisait lui un dernier sauvetage devant Kadewere (90e+6). Après une deuxième période très difficile, l'OL s'imposait 3-2 contre le SB29 et prenait provisoirement la tête de la Ligue 1. De son côté, Brest restait douzième.

Le classement de Ligue 1 ici.

Plus d'infos

Commentaires