Monaco-OL : Anthony Lopes tacle les Monégasques

Anthony Lopes sous le maillot de l'OL
Anthony Lopes sous le maillot de l'OL ©Maxppp

Ce dimanche soir, l'Olympique Lyonnais est allé s'imposer sur la pelouse de l'AS Monaco (3-2) au terme d'un match incroyable constitué de nombreux rebondissements, pour le compte de la 35ème journée de Ligue 1. Alors que les Gones étaient réduits à 10 et venaient de concéder l'égalisation sur penalty, Rayan Cherki a inscrit le but de la victoire pour les visiteurs avant qu'Anthony Lopes ne sauve son équipe en fin de partie. Présent au micro de Canal + à l'issue de la rencontre, le portier de l'OL a d'ailleurs livré son ressenti sur cette soirée qui marque un tournant de la fin de saison en L1.

La suite après cette publicité

« C'était un match avec beaucoup d'intensité. Un peu trop par moment... Mais voilà on était venu avec énormément d'intention : gagner pour revenir à un point de Monaco et espérer jusqu'au bout. Maintenant, on sait qu'on dépend de nous mais pas totalement, donc on va essayer de bien négocier nos derniers matchs. Sur mon 1 contre 1 contre Geubbels en fin de match ? Je joue totalement sur mes forces : tonicité et explosibilité. J'arrive à me retrouver en ce moment. J'avais à cœur de me racheter sur le penalty (provoqué par Lopes, NDLR). Derrière, l'équipe m'a pas mal sauvé, je leur dois pas mal de choses. Jouer avec le cœur, parfois ça fait faire des bêtises. Ce qu'il s'est passé en fin de match (pluie de cartons rouges, NDLR) c'est pénalisant pour nous. On perd trois joueurs majeurs de notre effectif. Mais la victoire est le plus important maintenant on va se reposer. On était très content, il faut savoir aussi perdre avec dignité. Quand ils sont venus chez nous en Coupe de France, c'était la même chose sauf que nous, on a pas répliqué, tout simplement. Sur le penalty ? J'essaye de le jouer à l'intox. J'avais juste peur d'enlever tout ce que l'équipe avait fait auparavant. Avec une grosse force de caractère, on est parti chercher la victoire. Il fallait qu'on soit des bonhommes, qu'on y aille à 100%. Je l'ai été. Je suis Lyonnais, j'ai joué totalement avec le cœur même si parfois ça peut faire mal ».

Plus d'infos

Commentaires