Edu raconte les dessous du transfert de Thomas Partey à Arsenal

Edu, le directeur technique, et Mikel Arteta, le manager d'Arsenal
Edu, le directeur technique, et Mikel Arteta, le manager d'Arsenal ©Maxppp
La suite après cette publicité

A 30 minutes de la clôture du mercato estivo-automnal, Arsenal frappait un grand coup en annonçant avoir payé la clause libératoire de Thomas Partey, alors joueur de l'Atlético de Madrid. «Arsenal a déposé auprès de la Liga le montant de la clause de résiliation de Thomas Partey,» informait le communiqué du club madrilène sur son site officiel. Une recrue sur le fil pour des Gunners qui deux mois plus tôt avaient procédé à 55 licenciements pour être compétitif lors du mercato. 50 millions déboursés pour un joueur suivi depuis de longs mois, comme l'a expliqué le directeur technique du club londonien, Edu. «Un jour, j'aimerais montrer aux supporters comment nous travaillons, ou comment nous avons travaillé. Parce que si vous aviez vu le plan que nous avions établi avec Mikel (Arteta, le manager) il y a six ou sept mois, Thomas était déjà présent dans la liste», a-t-il déclaré à Arsenal.com, avant de s'étendre sur la difficulté de mener à bien un tel projet.

«Il y a tant de choses à faire, tant de réunions, nous devions voir comment nous allions acheter le joueur, si notre situation financière nous permettait d'acheter le joueur, le processus juridique, le processus financier, parler au joueur, parler à l'agent, il y avait donc beaucoup de choses mais finalement on l'a fait,» s'est ensuite réjouit Edu, qui a eu besoin de l'aval du conseil d'administration pour passer à l'action pour le milieu ghanéen de 27 ans. «L'accord a été conclu quand j'ai reçu le feu vert du conseil et des propriétaires. Pour être honnête, c'est un investissement énorme dans la période actuelle et nous avions bien sûr besoin de leur feu vert. Quand je leur ai montré mon plan, ils étaient très enthousiastes, ils ont compris ce qu'on voulait faire et ont appuyé sur le bouton vert. Je me suis senti très, très confiant parce qu'il n'est pas facile d'investir beaucoup d'argent par les temps qui courent». Arsenal a dépensé 86 millions d'euros lors de ce mercato (Thomas Partey, Gabriel, Pablo Mari, Runar Alex Runarsson) et vendu Emiliano Martinez pour un peu plus de 17 millions d'euros.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires