Ligue 1 : Monaco s'en sort bien face à Lille

Duel entre Myron Boadu et le LOSC.
Duel entre Myron Boadu et le LOSC. ©Maxppp

Trêve internationale passée, qualification des Bleus pour le Mondial 2022 actée, la quatorzième journée de Ligue 1 s'ouvrait, ce vendredi à 21 heures, avec une affiche très alléchante entre l'AS Monaco (11e, 18 pts) et Lille (12e, 16 pts), champion de France en titre. Auteurs d'un début de saison poussif, les Dogues (4 victoires, 4 nuls, 5 défaites) restaient sur un match nul contre Angers (1-1). Même constat pour le club de la Principauté (5 victoires, 3 nuls, 5 défaites) qui espérait se relancer après un nul concédé sur la pelouse du Stade de Reims (0-0). Pour ce choc entre européens, au Stade Louis II, les Monégasques se présentaient donc en 4-4-2 avec le duo Boadu-Volland titularisé en pointe. En face, Jocelyn Gourvennec alignait également un 4-4-2 où Weah était associé à David sur le front de l'attaque. En revanche, Yilmaz (LOSC) et Ben Yedder (ASM) débutaient sur le banc. Et il ne fallait pas arriver en retard dans cette rencontre. Déterminés, les Dogues débutaient pied au plancher et sur leur première offensive, Xeka obtenait un penalty à la suite d'une intervention à retardement de Pavlovic (3e). Après intervention de la VAR, David ne tremblait pas pour tromper Nübel, parti du mauvais côté et ouvrir le score (0-1, 5e). Insatiables, les hommes de Jocelyn Gourvennec ne baissaient pas de rythme. Parfaitement lancé en profondeur par Djalo, David prenait Disasi de vitesse et glissait le ballon sous le portier monégasque (0-2, 9e).

La suite après cette publicité

En moins de dix minutes, le Canadien s'offrait un doublé et plongeait déjà l'ASM en plein doute. Sonnés, les Monégasques tentaient de réagir mais sur un très bon service de Diatta, Boadu manquait totalement sa reprise et n'inquiétait pas Grbic (29e). Peu avant la pause, David se présentait, une nouvelle fois, face à Nubel mais le dernier rempart du Rocher empêchait le buteur lillois de signer un triplé (39e). Un arrêt décisif puisque dans la foulée, les hommes de Niko Kovac revenaient dans la partie par l'intermédiaire de Diatta, auteur d'une belle frappe rasante (1-2, 41e). Malgré une défense souvent apathique, les Asémistes gardaient espoir à la pause (1-2). Au retour des vestiaires, les Monégasques poussaient pour revenir dans cette rencontre mais ni Disasi (65e), ni Volland (67e, 74e) ne trouvaient la faille et l'ASM allait même terminer à dix après l'expulsion de Pavlovic pour un deuxième carton jaune (78e). Pourtant en supériorité numérique, les Dogues craquaient finalement sur un tir du gauche de Ben Yedder (2-2, 83e) qui venait de faire son entrée en jeu. Un match nul (2-2) qui n'arrange aucune des deux formations, toujours engluées dans le milieu de tableau. Avant de recevoir le RB Salzbourg, mardi prochain, en Ligue des Champions, Lille reste 12e. De son côté, l'ASM grimpe provisoirement à la 7e place avant d'accueillir, jeudi prochain, la Real Sociedad en Ligue Europa.

Le classement complet de la Ligue 1

Le classement des buteurs

Le classement des passeurs

Les compositions officielles au coup d'envoi

Le XI de l'AS Monaco

Le XI du LOSC

Plus d'infos

Commentaires