Nordi Mukiele, le profil parfait du PSG version Galtier

Troisième recrue estivale du Paris Saint-Germain après les arrivées de Vitinha et Hugo Ekitike, Nordi Mukiele (24 ans) s'offre donc un nouveau challenge à quelques mois de la prochaine Coupe du Monde au Qatar. Priorité de Christophe Galtier pour le secteur défensif du club de la capitale, celui qui arrive en provenance du RB Leipzig va ainsi apporter toute sa polyvalence. Ses racines parisiennes confirment également le nouvel élan souhaité par les hautes sphères du champion de France en titre. Présentation.

Nordi Mukiele avec le maillot du RB Leipzig
Nordi Mukiele avec le maillot du RB Leipzig ©Maxppp
La suite après cette publicité

«Mon objectif pour les prochaines années est de n'avoir que des joueurs parisiens dans notre équipe. Il y a tellement de talents dans notre région», déclarait récemment le président des Rouge-et-Bleu, Nasser al-Khelaïfi, au moment de dévoiler les nouvelles lignes du projet parisien dans un entretien accordé au Parisien. Avec Nordi Mukiele, officiellement recruté pour 10 millions d'euros (plus des bonus), le boss du Paris Saint-Germain confirme ses intentions. Originaire de Montreuil et formé au Paris FC, le nouveau latéral droit du club de la capitale entre parfaitement dans les plans de ce PSG, désormais piloté par le duo Luis Campos - Christophe Galtier.

Nordi Mukiele et l'ADN PSG !

Passé par Laval, transféré à Montpellier avant de rejoindre le RB Leipzig à l'été 2018, Nordi Mukiele dispose surtout d'un profil qui peut apporter une vraie plus-value au Paris Saint-Germain. Capable d'évoluer aussi bien dans le couloir droit qu'au sein d'une défense à trois - le système privilégié par Christophe Galtier depuis sa nomination - le défenseur international français (1 sélection) constitue donc un précieux atout, qui plus est à l'heure où l'arrivée de Milan Skriniar (Inter Milan) se fait attendre. Nouveau concurrent de taille pour Achraf Hakimi, notamment après le départ de Colin Dagba, prêté à Strasbourg, le Montreuillois est de retour en Ligue 1 et compte bien faire valoir ses qualités.

«On veut des joueurs qui aiment le club, qui aiment se battre, qui aiment gagner. [...] Pour la saison prochaine, l'objectif est clair : travailler chaque jour à 200 %. Donner tout ce qu'on a pour ce maillot, donner le maximum et on verra le résultat. Il faut redevenir humble. [...] Celui qui veut rester dans son confort, qui ne veut pas se battre, il restera de côté», prévenait, en ce sens, Nasser al-Khelaïfi, déterminé à voir son PSG changer de dimension. Insufflée depuis l'arrivée de Christophe Galtier, cette nouvelle discipline désirée par l'ensemble du board parisien semble également parfaitement coller aux attentes du joueur de 24 ans, prêt à passer un nouveau cap dans sa jeune carrière.

Polyvalent et (déjà) expérimenté !

Solide défensivement et doté de qualités techniques et athlétiques qui peuvent lui permettre de prendre le couloir, Nordi Mukiele arrive donc dans la peau d'une doublure de l'international marocain Achraf Hakimi. Mais ce n'est pas tout. À l'aise dans l'axe, celui qui a goûté à différents systèmes de jeu avec Julian Nagelsmann au RB Leipzig pourra également pallier l’absence de Marquinhos ou Sergio Ramos. Dans cette optique, L'Equipe affirmait d'ailleurs que le conseiller sportif, Luis Campos, comptait bien intégrer sa nouvelle recrue dans la rotation pour l'axe de la défense. Après quatre saisons passées sous les couleurs du club allemand et 145 matches disputés, toutes compétitions confondues, Mukiele totalise ainsi 64 rencontres en tant qu'arrière droit, 43 en tant que milieu droit et 27 comme défenseur central.

«Au début, il avait joué à droite dans une défense à quatre, mais c'est dans l'axe, à trois, qu'il a fait ses meilleures prestations», expliquait, en ce sens, Michel Der Zakarian, l'ex-technicien du MHSC à GOAL. «Ce rôle était idéal pour Nordi qui par sa morphologie et ses qualités athlétiques a un profil de défenseur central, même s'il s'adapte très facilement. Nordi est un joueur qui a du caractère. Il est paramétré pour jouer au plus haut niveau», surenchérissait, de son côté, Denis Zanko, celui qui l'a lancé dans le monde professionnel à Laval. Une malléabilité tactique sur laquelle Christophe Galtier pourra donc s'appuyer. Fort de 37 rencontres, 2 buts et 5 passes décisives lors de la saison 2021-2022, le nouveau renfort du PSG - qui a vu sa progression quelque peu freinée sous Jesse Marsch puis Domenico Tedesco, qui lui a parfois préféré Benjamin Henrichs - dispose également d'une expérience, non négligeable, sur la scène européenne.

C'est d'ailleurs dans l'enceinte mythique du Parc des Princes que Mukiele a marqué son dernier but, face au PSG en Ligue des champions à l'automne dernier, ce qui n'avait pas empêché la défaite de Leipzig (3-2). Demi-finaliste de la Ligue des champions en 2020 et de la Ligue Europa en 2022, il a déjà joué 23 rencontres de C1. Considéré comme «formé localement» par l'UEFA dans la liste pour la coupe aux grandes oreilles, celui qui culmine à 1m87 entre donc, par ailleurs, dans le quota de joueurs formés en France. Un autre détail important pour le PSG. De retour dans l'élite du football français, Nordi Mukiele semble donc cocher toutes les cases au moment de revêtir ses nouvelles couleurs. De quoi mettre en confiance celui qui vise désormais une belle exposition juste avant la Coupe du monde au Qatar - prévu du 21 novembre au 18 décembre prochain - pour une éventuelle sélection avec l'équipe de France de Didier Deschamps.

Plus d'infos

Commentaires