Coupe de France : Lens vient à bout de Lille aux tirs au but et rejoint Monaco en 8es de finale

Au terme d'un Derby du Nord qui a tenu ses promesses, Lens a emmené le LOSC jusqu'aux tirs au but, après avoir retourné la situation en seconde période (2-2). Un tir au but décisif de Fofana a permis à Lens de se qualifier et de rejoindre l'AS Monaco en 8e de finale.

Lens - Lille
Lens - Lille ©Maxppp

Véritable affiche de ces 1/16es de finale de la Coupe de France, ce Derby du Nord entre Lens et le LOSC était particulièrement attendu, et ce, malgré une situation sanitaire compliquée, qui a obligé les Dogues à se déplacer chez leurs rivaux nordistes en étant privés de 11 joueurs (7 cas de Covid), dans une enceinte de Bollaert-Delelis qui peinait à faire résonner ses 5 000 spectateurs. Jauge maximale oblige, au détriment de Franck Haise, le technicien artésien.

La suite après cette publicité

Et le manque de soutien s'est rapidement vu pour les Lensois, qui restaient invaincus depuis cinq matches de suite devant leur public. Bien entré dans ce match, Lille s'offrait la première occasion après une frappe de Yazici, déviée sur la barre transversale par Fariñez (6e). Et alors que Lens semblait enfin entrer dans son match et posait le pied sur ballon, Djaló, depuis son côté droit, tentait de trouver un partenaire au second poteau. Le centre du Portugais était dévié par Danso... directement sur Onana, qui pouvait tromper Fariñez (1-0, 28e).

Fofana répond à Onana

En moins de cinq minutes, le jeune milieu de terrain sénégalais faisait preuve de réalisme et s'offrait un doublé, au terme d'une contre-attaque emmenée par Yazici et Bamba (2-0, 33e). De quoi punir les Sang-e- Or avant la pause, qui étaient pourtant plus offensifs avant l'ouverture du score lilloise. Il aura fallu attendre la seconde période pour voir Lens se montrer plus tranchant. Cela a été payant puisque, sur un temps faible du LOSC, Fofana a surgi au point de penalty pour réduire la marque, bien trouvé par Saïd (2-1, 67e).

Après une fin de match où Lens a énormément poussé, avec une occasion de Saïd qui a frôlé le cadre (79e) et une transversale trouvée par Baldé (90e), le LOSC a été incapable de plier le match et pouvait notamment avoir des regrets après le poteau trouvé par Yazici (84e). Et, finalement, au bout du suspense, Fofana effaçait Reinildo puis Lihadji et voyait sa frappe surprendre Grbic, avec l'aide du poteau pour arracher l'égalisation (2-2, 90e +5).

Au terme d'une séance de tirs au but sous tension, Fofana, encore lui, a permis au RC Lens de l'emporter et de venir à bout de son éternel rival après avoir renversé la situation. Les Artésiens affronteront l'AS Monaco en 8es de finale. Le LOSC, qui avait pourtant la balle de break, peut avoir des regrets et devra se ressaisir contre Lorient, samedi, à l'occasion de la reprise de la Ligue 1.

Plus d'infos

Commentaires