Premier League : Leeds surprend Manchester City

Dans une rencontre rythmée, c'est finalement Leeds qui surprend un Manchester City (1-2) qui était en supériorité numérique pendant 45 minutes. Stuart Dallas a inscrit un doublé pour les hommes de Marcelo Bielsa.

Gabriel Jesus tente un tir contre Leeds United
Gabriel Jesus tente un tir contre Leeds United ©Maxppp

Pour la 31ème journée de Premier League, le leader Manchester City recevait Leeds, onzième. Un match très alléchant et passionnant sur le papier entre deux équipes joueuses et surtout entre l’élève Pep Guardiola et son professeur Marcelo Bielsa. Le technicien espagnol avait décidé de mettre en place un onze remanié avec la présence sur le banc des titulaires en Ligue des Champions comme Gundogan, De Bruyne, Dias, Foden ou encore Mahrez. De son côté, Marcelo Bielsa alignait son équipe type avec son trio offensif Helder Costa, Bamford et Raphinha. C’était attendu et c’était même évident, mais cette rencontre a été riche en intensité entre deux équipes qui aiment jouer. Les attaquants ont réussi à profiter des nombreux espaces, et cela, dès le début du match.

La suite après cette publicité

C’est d’abord sur une jolie contre-attaque que Raphinha ne passait pas loin de trouver Bamford parfaitement seul (15e). Ce sera quasiment la seule occasion de Leeds qui aura après subi très souvent les nombreux assauts des Citizens. Raheem Sterling, qui avait à cœur de regagner sa place aux yeux de Guardiola, a beaucoup tenté sans grand succès (14e, 33e, 35e, 38e). Assez étouffés, les hommes de Marcelo Bielsa n’arrivaient que par courte séquence à se projeter vers l’avant. Et si City ne passait pas loin d’ouvrir le score après une double occasion de Ferran Torres et Gabriel Jesus (27e), c’est finalement Leeds qui douchait tout le monde. Après un bon mouvement sur le couloir gauche de Helder Costa, Bamford servait parfaitement Stuart Dallas qui trompait Ederson avec l'aide du poteau gauche (0-1, 42e). On pensait Leeds rentrer à la pause tout sourire, mais c’était sans compter sur le tacle non maîtrisé sur Gabriel Jesus de Liam Cooper qui était logiquement expulsé (45e).

Leeds bluffant de réalisme

En seconde période, sans surprise, Manchester City a poussé pour tenter de revenir dans la partie. Leeds, en infériorité numérique, a essayé tant bien que mal de garder son avance en essayant d’exploiter les quelques espaces que laissait City. À l’heure de jeu et sans réellement parvenir à se montrer dangereux, on notera une petite frappe de Bernardo Silva (58e), Pep Guardiola décidait de procéder à quelques changements. Le technicien espagnol faisait entrer son homme en forme Gundogan à la place de Nathan Aké pour tenter d’enflammer un peu plus la rencontre. Malgré ça, les coéquipiers de Gabriel Jesus, très discret dans ce match, ne parvenaient pas à inquiéter un Ilan Meslier pas spécialement rassurant dans ses interventions. Sans solution, les Citizens s’essayaient aux frappes de loin, notamment Fernandinho (70e, 77e) ou Cancelo (73e). Un registre qui a permis aux troupes de Guardiola de diversifier leur jeu et donc de se montrer plus dangereux.

La menace sur les frappes de loin forçait la défense de Leeds à sortir plus sur le porteur du ballon et donc à laisser plus d’espaces dans les derniers mètres. Des espaces que Bernardo Silva et Ferran Torres se sont empressés d’exploiter pour égaliser. L’Espagnol reprenait un centre du Portugais après une action d’école (1-1, 76e). On pensait qu’après ce but, la machine allait enfin être lancée, mais ça n'a pas été le cas. Les nombreux centres ratés de Cancelo, Mendy ou Zinchenko n’auront pas aidé. Coté Leeds, Raphinha aurait même pu réaliser le coup parfait sans une excellente intervention de Ederson (86e). Mais à force de jouer avec le feu, les Citizens se faisaient encore punir. Dans les derniers instants du match, Stuart Dallas, encore lui, s’en allait seul battre le gardien brésilien (1-2, 90e). Impitoyable. Deux frappes, deux buts pour Leeds qui a été bluffant de réalisme dans cette rencontre. Avec cette victoire, Leeds retrouve la première moitié du classement.

Le classement de Premier League.

Plus d'infos

Commentaires