Coupe du Monde 2006 : les surprenantes révélations de l’arbitre de la finale sur le coup de tête de Zinedine Zidane

Quasiment quatorze ans après l’événement, Horacio Elizondo, l'arbitre de la finale du Mondial 2006, est revenu sur l'expulsion de Zinedine Zidane suite à un coup de tête. Et l'Argentin a pu compter sur son quatrième arbitre, qui a vu toute la scène depuis le bord du terrain.

Horacio Elizondo et Zinedine Zidane quelques secondes après le coup de boule du Français
Horacio Elizondo et Zinedine Zidane quelques secondes après le coup de boule du Français ©Maxppp

Horacio Elizondo. Ce nom ne vous dit peut-être rien et pourtant... Le 9 juillet 2006, au stade olympique de Berlin, c’est lui qui est au sifflet pour la finale de la Coupe du Monde entre l’équipe de France et l’Italie. Un match bien entamé par les Bleus avec une panenka de Zinedine Zidane sur penalty (7e) avant l’égalisation de Marco Materazzi sur corner (13e). Avec ce score de 1-1, les deux équipes sont obligées de passer par la prolongation. Et c’est durant celle-ci, à la 110e minute, que l’arbitre argentin décide d’expulser « Zizou » pour un coup de tête sur le défenseur italien buteur auparavant. La suite ? L’équipe dirigée par Raymond Domenech s’incline aux tirs au but (3-5).

La suite après cette publicité

Un épisode douloureux pour les supporters de l'équipe de France et les Tricolores présents ce soir-là à Berlin sur la pelouse. Presque quatorze ans plus tard, Horacio Elizondo a accepté de revenir sur cette scène pour RMC Sport. Ce dernier a d'abord avoué qu'il n'avait rien vu puisqu'il était de l'autre côté du terrain : «à aucun moment je n'ai pu le voir. Le jeu se trouvait dans la direction opposée. Quand le ballon est revenu au milieu du terrain, j'ai vu qu'un joueur non identifié avec un maillot bleu (les Français étaient en blanc, ndlr) se trouvait au sol et qu'il ne se levait pas. Alors j'ai couru vers l'action et j'ai demandé à mes assistants s'ils avaient observé quelque chose de spécial. Ils m'ont tous les deux répondu qu'ils n'avaient rien vu.»

Les arbitres n'ont pas vu le ralenti

Alors comment l'arbitre central a fait pour prendre sa décision ? Comme il l'a expliqué, c'est le quatrième arbitre, M. Luis Medina Cantalejo, qui l'a éclairé. «Il me dit rapidement que Zidane a mis un coup de tête à Materazzi. Je lui demande comment il a vu cela, s'il s'agissait d'une agression ou d'un tête à tête. Il me dit que c'est un terrible coup de tête. Carton rouge, a poursuivi Elizondo. Non, je n'ai jamais vu la vidéo. Après le match, je suis retourné lui demander, parce que des gens disaient qu'il aurait pu le voir sur un écran. Mais il a continué à me dire qu'il l'avait vu sur le terrain.»

L'arbitre aujourd'hui âgé de 56 ans, qui a d'ailleurs mis fin à sa carrière quelques mois après la finale du Mondial 2006, a donc mis la main à sa poche suite aux déclarations du quatrième arbitre dans l’oreillette. Zinedine Zidane, lui, a aussi raccroché les crampons après cette compétition internationale et a donc terminé sa carrière sur une mauvaise note. Mais Zizou, c'est surtout une Coupe du Monde en 1998 ou encore un Euro en 2000. Et pleins de matches de haut niveau sous le maillot tricolore pour le plus grand plaisir des amateurs de ballon rond.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires