Liga : le Barça est encore en vie pour le titre

Mal embarqué à la 50e minute de jeu, le FC Barcelone a retourné la situation à Valence pour l'emporter et rester en vie dans la course au titre en Liga.

Lionel Messi a l'air d'aller en descendant du bus avec son maté
Lionel Messi a l'air d'aller en descendant du bus avec son maté ©Maxppp
La suite après cette publicité

Le FC Barcelone aime se faire peur. On le sait. En milieu de semaine, alors qu'ils jouaient un match en retard, les Catalans ont trouvé le moyen de perdre sur le score de deux buts à un contre Granada au Camp Nou. Ce week-end était donc crucial d'autant que les postulants au titre de champion, l'Atlético de Madrid et le Real Madrid, l'avaient emporté plus tôt dans le week-end et mettaient la pression.

Quand Gabriel Paulista ouvrait le score au retour des vestiaires (50e), on se disait qu'on n'était pas loin de vivre un incroyable scénario. Pire encore quand Lionel Messi ratait son penalty devant Jasper Cillessen avant de le reprendre victorieusement (57e). Puis, la machine s'est mise en route. Antoine Griezmann doublait la mise et La Pulga, avec l'aide du poteau, envoyait un coup franc dans le but. En fin de rencontre, Carlos Soler réduisait l'écart, mais les Blaugranas sont bien repartis de Mestalla avec les trois points.

Laporta est convaincu

Ce lundi matin, ils sont donc toujours troisièmes, à deux points du leader, l'Atlético et à égalité avec le Real Madrid sachant que dans cinq petits jours ils accueilleront dans leur enceinte les Colchoneros. Bon point pour le Real Madrid nous diriez-vous. Mais que nenni, les joueurs de Zinedine Zidane, après leur demi-finale retour contre Chelsea, en Angleterre, ce mercredi, recevront le FC Séville, pas si loin que cela non plus dans la course au titre.

Le néo-président Joan Laporta ne s'y trompe d'ailleurs pas : « il ne nous reste plus que quatre matches pour remporter le titre ». Pour lui, donc, si le Barça remporte ses quatre dernières rencontres, ils seront sacrés. Une belle histoire quand on se rappelle dans quel état Ronald Koeman a récupéré ses troupes et, surtout, combien de temps il a mis pour imposer sa patte sur l'écurie d'Ousmane Dembélé et consorts. La Liga nous promet une fin de saison haletante.

Plus d'infos

Commentaires