ASM-LOSC : la déception de Jocelyn Gourvennec

Jocelyn Gourvennec sur le banc du LOSC.
Jocelyn Gourvennec sur le banc du LOSC. ©Maxppp

Auteur d'un début de match tonitruant marqué par un doublé express de Jonathan David, Lille a finalement concédé le match nul sur la pelouse de l'AS Monaco (2-2) en ouverture de la quatorzième journée de Ligue 1. Malgré une domination sans partage en première période et une supériorité numérique à gérer en fin de rencontre, les Dogues ont finalement craqué sur une frappe du gauche signée Wissam Ben Yedder, tout juste entré en jeu. Un scénario frustrant pour Jocelyn Gourvennec, en témoigne sa déception au micro de Prime Video à l'issue de la rencontre.

La suite après cette publicité

«On perd 2 points en ouvrant le score, une fois puis deux fois, Monaco n’était pas bien, on a eu vingt minutes très difficile en début de deuxième et au moment où on reprend le contrôle du match, où on est en supériorité numérique, on prend ce but, on lâche des points, ce n'est pas bon, à partir du moment où l’adversaire est en infériorité il faut l’enfoncer, à dix contre onze, on ne doit pas être en danger, il nous manque cette grinta, ce petit truc. Compte tenu de la préparation avec trois joueurs rentrés de très loin, ils sont arrivés à 18h pour prendre l’avion avec nous, Burak Yilmaz est revenu fatigué, on a eu des blessés de dernières minutes aussi donc au regard de cette préparation de match, on a fait quelque chose de cohérent malgré tout (...) On a manqué de réflexion et de malice et ça nous compte des points. On lâche des points en route et c’est très dommage. On devrait être plus haut au regard de ce qu’on propose mais on manque de grinta, de malice, d’intelligence.»

Plus d'infos

Commentaires