Exclu FM National

La révélation Loïc Etoga, un profil d’avenir très courtisé !

Par Sebastien Denis
3 min.
Loïc Etoga en action avec Dijon en National @Maxppp

Auteur d’une première saison canon avec Dijon en National, Loïc Etoga a impressionné autant que surpris. En fin de bail avec le DFCO, le milieu camerounais ne va pas s’éterniser en troisième division puisque de très gros clubs lorgnent le champion d’Afrique U17.

Auteur d’une fin de saison canon en National, Dijon, actuel 4e à 5 points du 2e, Martigues, ne remontera pas en Ligue 2. Mais le DFCO, qui évoluait encore en Ligue 1 en 2020-21, a pu compter sur une toute nouvelle génération de joueurs, qui a permis au club coaché par Benoit Tavenot de flirter avec la montée en L2. Bilan : 4 victoires lors des 5 derniers matches disputés. Parmi les belles révélations, Rayane Messi évidemment, mais aussi et surtout Loïc Etoga, qui a brillé de mille feux depuis son intégration dans l’équipe pro en octobre dernier. Sacré champion d’Afrique U17 avec le Cameroun en 2019, Etoga a, comme un diesel, pris du temps pour pouvoir montrer ses qualités au plus haut niveau.

La suite après cette publicité

Après avoir été formé à l’AS International Football Académie de Yaoundé, puis révélé au G8 talent Cameroun - le meilleur concours de jeune talent en Afrique subsaharienne (d’où sont sortis Zambo Anguissa (Naples) et Singo (Monaco) entre autre) - le Camerounais a disputé la Coupe du Monde U17 au Brésil. Il a par la suite rejoint l’Olympiacos Vodou, en Grèce, sous la forme d’un prêt, avant d’atterrir à Dijon (supervisé par jean Patrick Maurel). Après quelques mois d’adaptation et une blessure qui l’a éloigné des terrains quelques mois, ce milieu de terrain moderne, aujourd’hui âgé de 21 ans, a pu disputer ses premières minutes en pro au mois d’octobre. C’est simple : depuis, il n’a plus jamais quitté l’équipe. Un véritable talisman pour le DFCO, qui a totalisé 19 apparitions cette saison (dont 14 titularisations).

À lire L’AC Milan veut Niclas Füllkrug !

Statistique impressionnante et révélatrice de son envergure dans l’équipe : sur ses 14 titularisations, Dijon a signé 8 victoires - 4 nuls - 2 défaites, soit un taux d’invincibilité de 86 % lorsque son métronome est sur le terrain. Par ailleurs, Etoga a pu enchaîner les prestations de haute volée avec plusieurs titres d’homme du match sur cette période. Suivi du Cameroun par ses proches, et en particulier sa maman qui ne voulait pas que son fils quitte le pays et qu’il passe le bac, ce milieu très puissant, impactant, impressionnant par son sens de l’anticipation, et exemplaire dans le don de soi, continue d’impressionner et de progresser. Sa maturité, bluffante pour un joueur de 21 ans, et sa qualité de passes, aussi bien dans le jeu court que long, est un autre atout considérable.

La suite après cette publicité

Des qualités et une marge de progression qui impressionnent jusqu’en Serie A

Que dire de sa combativité (parfois poussée à l’extrême et qui lui a valu quelques remontrances du corps arbitral) et de son activité incessante dans l’entrejeu, que ce soit dans sa capacité à s’époumoner dans les courses ou à gratter des ballons… Dans ses comptes rendus de matches, la presse locale n’en finit plus de lui tresser des louanges. En clair : un joueur avec une marge de progression immense qui va, de fait, lui ouvrir les portes des divisions supérieures, d’autant que tous les observateurs s’accordent à dire qu’Etoga grandit très vite.

En fin de bail avec Dijon, Loïc Etoga est à la croisée des chemins et va devoir trouver le bon projet pour poursuivre sa progression, que ce soit en club ou avec sa sélection, le Cameroun, lancé sur un nouveau cycle depuis l’arrivée d’un Marc Brys à sa tête, et qui cherche de nouveaux talents "humainement bons". En Italie, on suit également depuis quelques semaines les performances du n°29 dijonnais. Selon nos informations, le Napoli d’un certain André-Frank Zambo Anguissa, qui ne tarit pas d’éloges à son sujet, ainsi que l’AC Milan, ont envoyé des scouts à plusieurs reprises pour superviser Etoga avec Dijon. Séduits autant par le profil du joueur, que par sa marge de progression et son statut d’agent libre, les deux formations italiennes réfléchissent à passer à l’offensive très rapidement. À suivre.

La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité