Rennes : Julien Stéphan ne se sent pas sous pression

Florian Maurice, Nicolas Holveck et Julien Stéphan en conférence de pressse.
Florian Maurice, Nicolas Holveck et Julien Stéphan en conférence de pressse. ©Maxppp

Un mois sans gagner. Depuis le 24 janvier dernier, le Stade Rennais a enchaîné une série de six matches sans succès toutes compétitions confondues. Huitièmes désormais au classement en championnat, les Bretons veulent sortir la tête de l'eau. C'est le cas de leur entraîneur Julien Stéphan. «La vie d'un coach est faite de très bonnes périodes, j'ai eu la chance d'en connaître de nombreuses depuis ma prise de fonction. Il y a aussi des périodes moins bien. Il n'y a pas d'états d'âme. Nous devons travailler pour que les joueurs aient un maximum de confiance. C'est certainement la période la plus dure, pour un tas de raisons notamment le contexte général qui pèse depuis le début de la saison. On est attendu. Les adversaires jouent différemment contre nous, il y a plus d'attentes et de pression aussi. Tout ça fait partie de la vie d'un entraîneur et d'un club.»

La suite après cette publicité

Un technicien qui ne se sent pas menacé et qui ne se met pas de pression. «Je n'ai pas besoin de pression. On se la met tous les jours tout seul en faisant le maximum. Je n'ai pas de pression par rapport au fait que la direction affiche ses ambitions ou des objectifs. On est tous devant nos responsabilités de la première à la dernière journée. On ne fait pas exprès de vivre une période creuse. On travaille, on veut inverser la tendance.» Enfin, il a évoqué son avenir, lui dont le bail prend fin en 2022. Sachant que le club lui a proposé il y a un certain temps de prolonger. «Non, on n'en a pas vraiment discuté entre nous très sincèrement. Quand on est happé par la saison, surtout dans une période plus creuse, on met son énergie là-dessus.» Une fois la saison achevée, il sera temps d'en parler.

Plus d'infos

Commentaires