Mercato : la Juventus chamboule déjà ses plans pour Adrien Rabiot !

La polémique sur son retour tardif en Italie continue d'être alimentée. Et pourrait bien avoir des conséquences sur l'avenir d'Adrien Rabiot, que la Juventus ne retiendrait déjà plus.

Adrien Rabiot avant un match de la Juventus
Adrien Rabiot avant un match de la Juventus ©Maxppp

Adrien Rabiot a fait preuve d'humour en répondant à la polémique lancée par le quotidien italien La Stampa via un message sur Instagram. Mais le milieu français aurait peut-être dû commencer par écouter les recommandations de son club, la Juventus Turin, pour éviter de voir les projecteurs braqués sur lui. En effet, voilà que La Gazzetta dello Sport vient jeter une nouvelle pierre dans son jardin.

La suite après cette publicité

Certes, Rabiot n'a enfreint aucune règle officiellement, mais le journal au papier rose raconte dans son édition du jour que la direction du club piémontais a bien contacté tous ses joueurs confinés à l'étranger pour leur demander de revenir au début du mois de mai, afin de finir les 14 jours d'isolement nécessaires avant le 18 mai, date officieuse de la reprise de l'entraînement. Puisque la date de retour ne pouvait pas être officielle, Rabiot n'a fait aucune entorse à son club. Cependant, son non-retour en Italie au début du mois de mai est clairement interprété comme un manque de professionnalisme, surtout lorsqu'il est comparé au sérieux de Cristiano Ronaldo, revenu 9 jours avant lui...

La Juventus pas contre une vente de Rabiot

Au-delà de cet épisode au final anecdotique, la Gazzetta en profite pour remettre en lumière l'apport du milieu français âgé de 25 ans. Il est certes la deuxième recrue estivale de la Juve à avoir obtenu le plus de temps de jeu, derrière De Ligt, mais devant Ramsey, Danilo ou Demiral, mais son rendement est jugé clairement insuffisant. « Rabiot est jeune et talentueux, mais son impact sur le jeu de la Juve a été inférieur aux attentes. Il gagne beaucoup, peut-être trop (7 millions d'euros par saison) proportionnellement à son utilisation », peut-on lire dans le journal italien, qui fait même le calcul du prix de Rabiot par match, à savoir 315 000 euros !

Après la critique, le point sur l'avenir est également fait. Et concrètement, il est dit que la Juventus Turin ne réfléchira pas à deux fois si un club de Premier League se manifeste pour l'ancien Parisien. Pour le club italien, un départ serait bénéfique à plusieurs titres. Déjà, la plus-value puisque le milieu de terrain était arrivé gratuitement. Ensuite, l'économie d'un salaire sacrément élevé et enfin la possibilité de laisser s'exprimer d'autres joueurs à son poste. Pour Rabiot, ces quelques jours de retard pourraient bien avoir un impact plus grand que prévu.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires